Journée mondiale du diabète : augmenter la prévention chez les femmes

Écouter /

Pendant une grossesse, une glycémie élevée augmente considérablement le risque pour la santé de la mère et de l'enfant ainsi que le risque de diabète pour l'enfant à l'avenir. (archive) Photo: OMS / A. Esiebo

A l'occasion de la Journée mondiale du diabète, à cette occasion, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) soutient les efforts mondiaux pour augmenter la sensibilisation sur les besoins d'augmenter la prévention du diabète chez les femmes.

Selon l'OMS, environ 205 millions de femmes vivent avec le diabète dans le monde, dont plus de la moitié dans les régions du Pacifique occidental et de l’Asie du Sud-Est.

De toutes les régions de l’OMS, la Méditerranée orientale compte, avec 12%, la proportion la plus élevée de femmes atteintes de diabète. A l'échelle mondiale, ce chiffre est de 8%.

Il faut savoir que le diabète est une cause majeure de cécité, d’insuffisance rénale, de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’amputation des membres inférieurs. Depuis 1980, le nombre de femmes et d’hommes vivant avec le diabète a quadruplé pour atteindre 422 millions. En 2015, 1,6 million de décès étaient directement attribuables à cette maladie.

Or, le diabète peut être traité et ses conséquences évitées grâce à une alimentation saine, une activité physique, des médicaments et un dépistage régulier pour les complications et les traitements, si nécessaire.

(Extrait sonore : Christian Lindmeier, porte-parole de l'OMS)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
24/11/2017
Loading the player ...