Haïti : en visite dans le pays, la Vice-Secrétaire générale de l'ONU se félicite des progrès et de l’innovation

Écouter /

La Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed, lors de sa visite en Haiti.  (Photo: MINUJUSTH/Logan Abassi)

Il est important de noter les progrès en matière de lutte contre le choléra malgré nos défaillances, a déclaré dimanche la Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Amina Mohammed, au terme de sa visite en Haïti, visant à marquer le nouveau partenariat entre l'Organisation et le pays insulaires.

« Nous avons vu des efforts [conjoints] qui ont abouti à une réduction de 99% de transmission de choléra dans le pays »,  s'est félicité la Vice-Secrétaire générale, soulignant qu'il fallait désormais s'atteler au reste.

Lors de sa visite de trois jours , Amina Mohammed a non seulement participé à la réunion de haut niveau du comité de lutte contre le choléra et rencontrer les autorités, mais elle s'est également rendu auprès des communautés qui sont en première ligne de la lutte contre la maladie pour discuter avec elles et témoigner des différentes mesures en cours.

« Ce que nous avons vu, au-delà de la souffrance, ce sont les nombreux héros qui travaillent pour essayer de voir la fin de tout cela. Nous l’avons vu dans les yeux des femmes, dans les yeux des jeunes, de ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre le choléra…. 'les guerriers du choléra' qui permettront d'en finir avec le choléra », a dit la numéro deux de l'ONU.

La Vice-Secrétaire générale a également pu témoigner des divers efforts de développement en cours, à l'instar de la Caravane du changement du Président et ses projets d'amélioration des infrastructures, et d'une pépinière qui mène des projets pédagogiques de reboisement apportant à la fois plus de résilience aux pays face aux intempéries, génèrant des emplois et permetant aux enfants de comprendre « la valeur de l’environnement, que l’être humain doit vivre avec son environnement et ne pas le détruire car sans lui il n’y a pas d’avenir ».

« Ce que nous venons de voir est encourageant » a affirmé Amina Mohammed ajoutant qu' « il y a beaucoup de travail à faire en Haïti » mais qu'elle voyait « une lumière au bout du tunnel ».

« Nous avons vu l’innovation, étant donné que vous faites ce que vous pouvez avec les ressources que vous avez », a-t-elle dit.

«Cela montre que si Haïti peut faire un pas en avant, beaucoup plus de mesures devraient être prises pour soutenir cet effort », a déclaré la Vice-Secrétaire générale affirmant que l'Organisation communiquerait aux investisseurs que « c’est une nouvelle ère pour Haïti et qu’Haïti mérite la chance d’avoir un nouvel avenir ».

 

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
22/11/2017
Loading the player ...