Condamnation de Ratko Mladic : « une victoire capitale pour la justice », selon le Chef des droits de l'homme de l'ONU

Écouter /

Ratko Mladic dans la salle d’audience du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye (Photo: TPIY).

La condamnation ce mercredi à la perpétuité pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre de Ratko Mladic, continue de susciter de nombreuses réactions internationales. Dans un communiqué rendu public à Genève, le Haut-Commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme, Zeid Ra'ad al Hussein, a présenté l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie comme « la quintessence du mal » et a salué sa condamnation comme « une victoire capitale de la justice ».

C'est « une victoire capitale pour la justice ». C'est ainsi que le Chef des droits de l'homme de l'ONU a salué aujourd'hui la condamnation à perpétuité de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie. Car selon le Haut-Commissaire Zeid, Ratko Mladic est juste « la quintessence du mal ». « Il a présidé à certains des crimes les plus sombres survenus en Europe depuis la Deuxième Guerre Mondiale », a estimé Zeid Ra'ad Al Hussein, qui appartenait à la Force de protection de l'ONU dans l'ex-Yougoslavie entre 1994 et 1996.

Selon le Chef des droits de l'homme de l'ONU, « tous ceux qui se sont interrogés sur l'importance de la Cour pénale internationale (CPI) devraient réfléchir à ce cas ».

En gros, « tous ceux qui commettent des crimes internationaux graves devraient désormais craindre ce résultat », a-t-il martelé.  Une façon pour le Haut-Commissaire Zeid de rappeler que « ce verdict est un avertissement aux auteurs de tels crimes qui n'échapperont plus à la justice internationale. Aussi puissants soient-ils, et quel que soit le temps qu'il faudra, les criminels devront rendre des comptes », met en garde le Haut-Commissaire aux droits de l'homme.

(Mise en perspective : Alpha Diallo, Nations Unies/Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...