Yémen : la non-rémunération des enseignants depuis un an menace la scolarisation de 4,5 millions d’enfants

Écouter /

La non rémunération des enseignants depuis un an menace la scolarisation de 4,5 millions d’enfants au Yémen.(Photo: @UNICEF Yemen)

Au Yémen, l'éducation de 4,5 millions des enfants est menacée par la non-rémunération des enseignants, a averti mercredi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Selon l'UNICEF environ 73% des enseignants se retrouvent pris en otage entre les différentes administrations du pays et ne perçoivent plus leur salaire depuis plus d'un an.

Le Fonds signale que la rentrée scolaire a déjà été décalée de deux semaine et s'est faite de façon « très sporadique » et et les syndicats ont choisi de faire grève.

« Beaucoup d'écoles du secteur public ont été ouvertes mais les enseignants même s'ils sont présents ont choisi de ne pas donner le cours » a précisé la chargée de l'éducation de l'UNICEF au Yémen, Erinna Dia, lors d'une interview à ONU Info.

Près de 80% des élèves du Yémen risquent de ne pas avoir accès à l'éducation cette année si des mesures d'urgence ou intérimaires ne sont pas prises pour payer le salaire des enseignants, a ajouté Erinna Dia.

L'UNICEF appelle toutes les parties de conflit à s'entendre et à trouver une solution urgente au non-paiement des salaires des enseignants et invite les partenaires à se joindre à l'agence onusienne pour trouver des solutions intermédiaires, telles la subvention de 30 ou 40 pourcent du salaire des enseignants pour que ceux-ci puissent au moins avoir les moyens de se rendre à l'école.

(Interview : Erinna Dia, cheffe du secteur éducation UNICEF Yémen; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/11/2017
Loading the player ...