Le Yémen est au bord d'une catastrophe humanitaire, affirme l’OIM

Écouter /

Une campagne de sensibilisation contre le choléra au Yémen (Photo: OMS)

Le Yémen est au bord d'une catastrophe humanitaire, a averti lundi le Directeur général de l'Organisation international pour les migrations (OIM), William Swing, en mission dans le pays.

Selon l'OIM, la situation est critique et dangereuse.

Suite à deux ans de conflit, plus de 21 millions de personnes dans le pays ne mangent pas à leur faim et ne savent pas d'où viendra leur prochain repas.

Le Yémen est également frappé par la pire épidémie de choléra jamais enregistrée avec plus de 500.000 cas. Seon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), d’ici la fin de l’année, le pays comptera un million de cas.

Malgré ces conditions, des milliers de migrants continuent d’entrer dans le pays chaque mois.

De plus l'accès humanitaire est réduit.  Les autorités de facto de Sanaa retardent ou bloquent l’aide humanitaire ou les mouvements du personnel humanitaire, y compris ceux en réponse au choléra, et l’ouverture des ports est souvent menacée.

Autant de raisons pour lesquelles une équipe de l'OIM s'est rendue à Sanaa cette semaine afin de plaider en faveur de la population pour un accès humanitaire accru.

(Interview : Leonard Doyle, porte-parole de l'OIM joint à Sanaa; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
24/11/2017
Loading the player ...