La santé mentale au travail, facteur clef du bien-être et de la productivité

Écouter /

La Journée mondiale de la santé mentale est marquée le 10 octobre de chaque année. En 2017, la journée est consacrée à la santé mentale sur le lieu de travail. Photo: OMS

Le travail est bon pour la santé mentale, mais des conditions négatives peuvent entraîner des problèmes de santé au niveau physique ou mental, a rappelé mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, placée cette année sous le thème « la santé mentale au travail ».

Selon l'OMS les adultes passent une grande partie de leur temps au travail et l’expérience des individus sur le lieu du travail est l’un des facteurs déterminant de leur bien-être général.

Plus de 300 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression, la principale cause d’incapacité, et plus de 260 millions présentent des troubles de l’anxiété. Un grand nombre vit avec les 2 pathologies.

L’OMS souligne que la mise en place d'initiatives de promotion de la santé mentale au travail, qui soutiennent les employés ayant des troubles mentaux, se traduit par une amélioration de la santé des employés mais aussi de leur productivité.

En revanche, un cadre de travail négatif peut entraîner des problèmes de santé physique et mentale, l’usage nocif de substances ou d’alcool, l’absentéisme et une perte de productivité.

Selon l’OMS, la dépression et les troubles de l’anxiété coûtent 1000 milliards de dollars par an à l’économie mondiale en perte de productivité.

Pour aider les organisations et les travailleurs, l’OMS a produit une série sur la protection de la santé des travailleurs qui donne des conseils sur les problèmes courants, comme le harcèlement et le stress, pouvant affecter la santé des travailleurs.

 

 

 

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
24/11/2017
Loading the player ...