Journée Portes ouvertes du Palais des Nations : l'ONU a ouvert ses portes à plus de 14.000 personnes

Écouter /

Des visiteurs en attente de découvrir la Salle du Conseil, du Palais des Nations où se réunit la Conférence du désarmement de l’ONU (photo: ONU/J. M. Ferré)

Près de 14.200 personnes sont venues découvrir avant-hier samedi le deuxième site mondial des Nations Unies. Enfants, adultes et séniors ont ainsi profité des portes ouvertes de l'ONU, à Genève, pour explorer le Palais des Nations. Des festivités qui ont marqué le 15e anniversaire de l'adhésion de la Suisse à l'ONU et placé sous le signe des Objectifs du développement durable (ODD).

 

C'est une Journée Portes ouvertes axée sur la découverte des Objectifs de développement durable. Les différentes agences de l'ONU à Genève, des stands des organisations de la société civile et des missions permanentes d'une quarantaine de pays ont ainsi présenté un parcours de 17 stations pour rendre plus concrets les Objectifs de développement durable (ODD) de l'ONU. Et ce samedi ensoleillé a donc permis aux Genevois, aux Suisses et aux citoyens du monde de passage dans le Bassin lémanique à mieux connaitre le patrimoine du Palais des Nations, notamment ces salles emblématiques comme celle du Conseil des droits de l'homme ou la Salle des Assemblées.

Un samedi ensoleillé pour rencontrer aussi des acteurs de l'ONU et de la Genève internationale. Et face au grand succès de cette Journée et l'importante affluence notée tout au long de ce samedi, Michael Møller, le Directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève, s'est naturellement ravi de l'affluence et de l'organisation de la Journée. « Je ne m'ennuie jamais de voir les visages émerveillés des visiteurs qui découvrent ce magnifique Palais des Nations, de parler avec eux et de découvrir qu'ils tiennent beaucoup à l'action des Nations Unies », a déclaré Michael Møller. Le Directeur général de l'ONU à Genève qui insiste beaucoup sur une politique de proximité de l'ONU avec les populations locales, a rappelé que ces portes ouvertes ont aussi pour but de réduire la distance entre l'ONU et le canton du bout du lac. D'ailleurs de nombreux de visiteurs n'ont « pas hésité pas à proposer leurs idées sur comment améliorer le sort du monde ». « Et c'est ce genre d'engagement personnel dont nous avons besoin pour stimuler le respect et la compréhension entre tous », a-t-il déclaré.

Il s'agit de la dernière Journée Portes ouvertes avant le début des travaux de rénovation du Palais des Nations qui vont bientôt commencer et se termineront sûrement en 2023. Cette rénovation devrait prévoir la construction d'une nouvelle aile et permettre la rénovation des anciens bâtiments au Palais. Car depuis 1936, date de la mise en service de l'édifice, il n'a pas été assaini de manière complète. Une rénovation qui permettrait aussi de mettre le Palais des Nations aux normes au niveau de la protection contre les incendies ou encore pour l'accès aux personnes handicapées. Mais pendant les travaux, les personnes intéressées pourront continuer à visiter le Palais des Nations dans le cadre du programme de visites guidées de l'ONU.

Il faut juste rappeler qu'outre la présence du Directeur général des Nations unies à Genève, la journée a été marquée par celle de l'Envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie Staffan de Mistura qui a tenu à remercier les Genevois et la Suisse pour la place qu'ils occupent dans les pourparlers de paix.  Naturellement, M. Moller a donc remercié les partenaires de la Journée Portes ouvertes, notamment la Fondation pour Genève, partenaire principal, ainsi que la Confédération suisse, la République et Canton de Genève, la Ville de Genève, les partenaires du privé, sans oublier les nombreuses organisations et entités de la Genève internationale qui ont aussi soutenu l'organisation de l'événement. Et le succès de cette Journée n'aurait pas été possible sans l'engagement des 250 volontaires – des membres du personnel des Nations Unies et de la Genève internationale – qui ont passé la journée à accueillir les visiteurs, à animer les activités et à assurer la sécurité sur place.

(Extrait sonore : Rhéal Leblanc, Chef de la Section de presse et des relations extérieures de l'Office des Nations Unies à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/11/2017
Loading the player ...