Beyrouth/CESAO : Vers un « Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières »

Écouter /

Louise Arbour. (Photo: ONU)

Renforcer la coopération internationale en matière migratoire et la gouvernance des migrations en vue de l'adoption d'un « Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières » en 2018 est l'objectif que s'est fixée la communauté internationale lors du Sommet de New York sur les réfugiés et les migrants le 19 septembre 2016. Le Pacte cherche à renforcer la coopération internationale en matière de migration et à attirer l’attention sur les migrants, tant sur les personnes qui quittent leurs pays que sur les communautés qu'ils rejoignent.

A ce titre, la Commission économique des Nations Unies pour l'Asie de l'Ouest (CESAO) a réuni, la semaine dernière, au Liban, une centaine d'experts et de représentants de gouvernements arabes pour débattre de questions régionales liées à la migration internationale.

Selon les Nations Unies, le nombre de migrants internationaux dans les pays arabes a augmenté de 150%, passant de 15 millions en 1990 à 35 millions en 2015, notant que le Maghreb arabe continue d’être un point de passage pour les Africains vers l’Europe.

(Interview : Louise Arbour, Représentante spéciale du Secrétaire général pour les migrations internationales; propos recueillis par Stéphanie Coutrix, CESAO, Beyrouth)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
22/11/2017
Loading the player ...