UNGA 72 : investir dans l'éducation c'est investir dans l'avenir d'un pays

Écouter /

Plus de 260 millions d’enfants, d’adolescents et de jeunes ne sont pas scolarisés aujourd’hui, la plupart des filles, a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies dans son discours liminaires mercredi, lors de la réunion sur le financement de l'éducation à l'horizon 2030 en marge de débat de l'Assemblée générale au Siège de l'ONU à New York.

António Guterres a ainsi noté que l’éducation universelle était «toujours un rêve lointain pour tant d’êtres humains».

Le financement de l'éducation est une question qui préoccupe notamment l'Afrique, qui pour l'an 2030 comptera 470 millions d'enfants en âge d'aller à l'école dont 160 millions au rythme actuel ne seront pas scolarisés.

L'éducation est aussi une des priorités du Sénégal qui accueillera bientôt le fond du Partenariat mondial pour l'éducation et qui y consacre plus de 25% de son budget national.

Le Président sénégalais Macky Sall était parmi les intervenants.  Il a souligné l'importance de l'investissement dans l'éducation, car celle-ci « détermine la qualité des ressources humaines qui portent le développement d'un pays », forme les esprits et les rend moins susceptible d'être manipulés, alors que d'éduquer une fille c'est éduquer des générations entières.

 

 

(Extrait sonore : Macky Sall, Président du Sénégal)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...