Ouragan Irma : l’UNICEF mobilisé pour venir en aide aux enfants des Antilles et des Caraïbes

Écouter /

Le cyclone Matthew début octobre 2016 a causé d'importantes destructions en Haïti. Photo Logan Abassi/MINUSTAH

Alors que l’ouragan Irma s’est abattu sur les Antilles et les Caraïbes, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a prévenu mercredi que la vie de centaines de milliers d’enfants est menacé par les dégâts dévastateurs annoncés.

Bien qu’il soit encore trop tôt pour connaître l’impact complet de cet ouragan de catégorie 5 sur l’ensemble de ma région, l’UNICEF s’est mobilisé pour mettre à disposition des approvisionnements en eau potable et en nourriture ainsi que des services de santé et de protection pour les enfants et les adolescents.

Le bureau de l’UNICEF dans la région a activé ses protocoles d’urgence et collabore avec des représentants des gouvernements d’Antigua-et-Barbuda, de la Dominique, de Saint-Martin, de Saint-Kitts-et-Nevis et des îles Vierges, ainsi que la République dominicaine, Haïti et Cuba, que l’ouragan devrait bientôt toucher.

L’agence onusienne a préparé des provisions en eau potable et en nourriture non périssable, des médicaments et des kits d’urgence prêts à être distribués dans les communautés les plus touchées. Elle a également activé sa plate-forme U-Report, qui lui permet d’envoyer des messages urgents via Facebook et d’autres plateformes de médias sociaux aux jeunes qui y ont souscrit.

« Compte tenu de l’ampleur possible que représente Irma, il est extrêmement urgent et nécessaire d’être préparé, informé et vigilant afin d’éviter l’impact sur les plus vulnérables, c’est-à-dire les enfants », a déclaré la directrice régionale de L’UNICEF en Amérique latine et dans les Caraïbes, Marita Perceval.

Selon les récentes informations, Irma est devenue « le phénomène naturel le plus dangereux » de la région cette année.

Son impact devrait probablement dépasser celui de l’ouragan Matthew (un ouragan de catégorie 4 sur une échelle de 5) qui a affecté 3,2 millions de personnes en octobre dernier, dont 1,3 million d’enfants.

Depuis l’automne de l’année dernière, l’UNICEF œuvre avec des représentants des gouvernements de la région pour aider à créer un meilleur accès aux services d’eau potable et d’hygiène, d’éducation, de protection, de nutrition et de santé. Des efforts conjoints qui visent également à contrer la propagation du choléra.

 

 

(Interview : Jean Metenier, Représentant adjoint UNICEF Haïti; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...