OIM: La migration des traditions culinaires – premier livre de recettes régionales

Écouter /

La Directrice régionale de l’OIM Argentina Szabados lance le premier livre de recettes de migration de l’OIM, avec Martin Nesirky, Directeur du Service d’information des Nations Unies à Vienne. Photo: Joe Lowry / Agence de migration des Nations Unies (OIM) 2017

Pour célébrer les avantages de la migration dans notre vie quotidienne, le Bureau régional de l’Agence des migrations de l’ONU à Vienne a élaboré un livre de recettes avec des recettes traditionnelles provenant d’une grande partie de l’Europe du sud-est et de l’est et de l’Asie centrale.

Le livre de recettes a été lancé cette semaine au Centre international de Vienne sous l’égide de la campagne “Ensemble” de l’ONU qui vise à promouvoir la tolérance envers les migrants et les réfugiés.  

“La nourriture et nos rituels culinaires reflètent notre culture, nos traditions et notre identité”, a déclaré Argentina Szabados, Directrice régionale de l’OIM pour l’Europe du Sud-Est et de l’Est et Asie centrale. “Mais en réalité, les plats de ce livre, comme la plupart de la cuisine, sont le résultat de plusieurs siècles de mobilité humaine qui apporte de nouveaux ingrédients, de nouvelles idées et de nouvelles techniques”.

 La nourriture a également une capacité unique à rassembler des personnes de différentes cultures, at-elle noté. “Briser le pain a une signification beaucoup plus profonde que de manger, c’est de construire la confiance et l’amitié. Ce n’est pas un hasard si de nombreux programmes, visant à favoriser l’intégration des immigrants dans une nouvelle communauté, sont centrés sur la nourriture et la cuisine “.

 «La migration des traditions culinaires dans la région» propose des recettes allant des favoris du terroir tels que la tarte aux pommes, le bison et les poivrons farcis aux plats complexes et moins connus comme Beshbarmak (nouilles de viande kazakhe), Georgian Badridzhani Nigvsit (aubergines aux noix) et Tepishte , un gâteau au sirop du Kosovo.

 Des échantillons de nombreuses recettes ont été servis aux ambassadeurs, dignitaires et hauts fonctionnaires de l’ONU à l’événement.

 Le directeur du Service d’information des Nations Unies à Vienne, Martin Nesirky, a rappelé aux participants que “chacune de ces recettes a également eu un voyage”. Il a félicité l’OIM pour l’initiative en tant que «soutien formidable à notre campagne« Ensemble » qui vise à modifier le récit sur les réfugiés et les migrants. “Maintenant, c’est un dialogue toxique, mais cela peut changer, si nous pouvons avoir de bonnes conversations entre les communautés d’accueil, les pays de transit et les pays d’origine”.

 «Les recettes de ce livre ont été apportées par des collègues de l’OIM dans chacun de nos bureaux de pays de la région, parfois avec des amis et des collègues des ministères afin de s’assurer qu’ils apportent des recettes vraiment authentiques. Donc, ce livre de recettes est également une démonstration de la relation étroite, positive et productive que nous avons avec nos partenaires gouvernementaux dans toute cette région.

 Le livre: «La migration des traditions culinaires dans la région» est disponible gratuitement dans la librairie de l’OIM ou ici ➡️http://bit.ly/2wSxFUV

(Interview: Sacha Chankan spécialiste du Bureau regional de Vienne sur les migrants, la lutte contre la traite et le retour; propos recuillis par Florence Westergard) 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...