Yémen : près de 70% de la population a besoin d’aide selon l’ONU

Écouter /

(Photo: PNUD Yémen)

Le chef du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Yémen a annoncé jeudi que près de 20 millions de Yéménites, environ 70% de la population, ont besoin d’aide humanitaire.

Lors d’une vidéoconférence depuis Sana’a, la capitale du Yémen, Auke Lootsma a déclaré que ce pays est au bord de la famine et que près de deux millions d’enfants souffrent actuellement de malnutrition aiguë.

A cette situation, s'ajoute près de 400.000 cas de choléra enregistrés dans les derniers mois, avec environ 1.900 décès liés à la maladie et le conflit en cours qui a débuté en Mars à 2015.

Auke Lootsma a également rappelé que le pays fait face à une crise économique depuis Septembre 2016, date à laquelle plus d’un million de salariés du secteur public ont cessé de recevoir leurs salaires.

«Ce qui a donné une telle envergure à l'épidémie de choléra c'est  l'effondrement  des secteurs de santé, d’eau et d’assainissement suite à l’absence de paiements et aux dommages aux infrastructures. Près de la moitié des hôpitaux sont fermés suite aux dommages. Les médecins et les infirmières ne travaillent pas parce qu’ils ne sont plus payés et cherchent un revenu ailleurs », a expliqué le chef du PNUD pour le pays.

Aussi le haut fonctionnaire a attiré l'attention sur les défis auxquels sera confronté le Yémen à l'avenir, y compris la population qui va doubler d’ici 2050, l'incidence du changement climatique sur l’agriculture et l'impact négatif qu'aura la fermeture des écoles sur l’éducation des enfants.

Auke Lootsma  a appelé la communauté internationale à redoubler d’efforts pour soutenir les Yéménites , soulignant qu'à ce jour le Plan d’intervention humanitaire pour le Yémen pour cette année n'a reçu seulement que 45% des fonds demandés.

(Mise en perspectives : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...