Syrie : reprise des programmes de vaccination systématique contre les maladies évitables

Écouter /

Des équipes de l’ONU menant une campagne de vaccination contre la rougeole dans la province d’Alep en Syrie (photo d’archives: UNICEF/Al-Issa).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué voir repris « avec succès » avec ses partenaires, les programmes de vaccination systématique contre les maladies évitables par la vaccination en Syrie. Une campagne qui a débuté au printemps dernier avec l'appui technique et les conseils pratiques de l'OMS.

Désormais, c'est dans le nord-ouest du pays où se tiennent ces programmes de vaccination systématique. Depuis le début de ce mois d'août, plus de 35 centres des Gouvernorats d'Idlib et Hama ont offert ces services de vaccination. Selon l'Agence onusienne basée à Genève, c'est une occasion offerte aux parents pour faire vacciner leurs enfants contre la tuberculose, la rougeole, la rubéole, l la polio, l'hépatite B, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et l'Haemophilus influenza de type B.

Pour l'OMS, au seul mois de juillet dernier, plus de 20.000 enfants du nord-ouest de la Syrie ont pu être vaccinés avec le vaccin Penta, un sérum qui protège contre la polio, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l'hépatite B et l'Haemophilus influenzae type b.

Avec l'assistance et la supervision du bureau de l'OMS à Gaziantep (au Sud-Est de la Turquie), les agences onusiennes et leurs partenaires prévoient de rétablir ces programmes de vaccination systématique dans des dizaines d'autres centres du nord-ouest de la Syrie d'ici la fin de 2017.

Mais les défis de la durabilité de ces campagnes restent la sécurité, l'accès, la disponibilité d'un personnel qualifié et un financement, en particulier pour les coûts opérationnels.

(Extrait sonore : Fadela Chaib, porte-parole de l'OMS ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...