Sierra Leone : l’OIM contribue aux opérations de secours suite à la coulée de boue

Écouter /

Des centaines de personnes seraient mortes suite aux coulées de boue et aux inondations qui ont frappé plusieurs communautés de la région de Freetown, en Sierra Leone. Photo UNICEF

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé mardi l’octroi immédiat de 150.000 dollars destinés aux premières interventions de secours d’urgence, suite aux inondations meurtrières qui ont frappé lundi la Sierra Leone.

« L’OIM est disposée à travailler avec le gouvernement sierra-léonais à quelque titre que ce soit, pour répondre à ce terrible événement », a déclaré son Directeur général, William Lacy Swing, dans un communiqué.

S’exprimant depuis Dakar, au Sénégal, le responsable régional de l’OIM pour l’Afrique de l’Ouest, Richard Danziger, a indiqué que l’agence onusienne, les autorités sierra-léonaises et l’équipe pays des Nations Unies ont procédé mardi à une évaluation des dégâts dans la région touchée près de la capitale, Freetown.

Les premières informations font état de centaines de morts et d’un plus grand nombre de disparus après les coulées de boue et les inondations qui ont frappé plusieurs communautés. Les équipes de recherche s’attendent à découvrir davantage de victimes dans les jours et semaines à venir.

L’accès à l’eau potable et à des abris sont les préoccupations immédiates pour des milliers de personnes de la capitale sierra léonaise dont la population dépasse le million.

Les inondations ont déjà fait des ravages au Sierra Leone par le passé. Plus tôt ce mois-ci, l’OIM avait inauguré une station de traitement de l’eau située à environ 50 kilomètres de Freetown. Cette station fournit de l’eau potable à la population réinstallée sur le site de Mile 6 après les inondations qui ont ravagé Freetown en septembre 2015.

 

(Mise en perspective: Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...