Sierra Leone : au moins 100 enfants morts, UNICEF apporte de l’aide aux déplacés de la coulée de boue

Écouter /

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) s'active sur le terrain pour répondre aux besoins d’urgence des familles déplacées par les inondations et le glissement de terrain qui ont frappé la capitale du Sierra Leone, Freetown, et ses environs, lundi.

Selon le gouvernement au moins 300 personnes, dont au moins 109 enfants, ont été tuées.  Au moins 600 personnes dont de nombreux enfants sont toujours portées disparues. Plus de 3.000 personnes auraient perdu leurs maisons.

« L’ampleur des dégâts est sans précédent », a affirmé le représentant de l’UNICEF dans le pays Saïd Hamid El-Bashir Ibrahim. « Les enfants ont été laissés sans abri, vulnérables et terrifié. Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour les protéger contre les maladies et l’exploitation “.

Depuis lundi, les équipes de l’UNICEF répondent aux besoins d'un grand nombre d’enfants et de familles touchées par la catastrophe, notamment en matière d'eau potable et à d’assainissement, et en livrant des fournitures y compris les médicaments, des tentes et des gants suite à la demande du gouvernement.

Avec de nombreuses sources d’eau contaminées et les dommages aux réseaux d’approvisionnement en eau, des réservoirs de stockage d’eau ont été mis en place pour fournir les personnes déplacées.

L’UNICEF travaille avec le Ministère de la Santé et de l’assainissement et ses partenaires afin de prévenir la propagation des maladies véhiculées par l’eau.

Le Fonds apporte également un soutien aussi psychosocial aux enfants traumatisés par les événements.

Le Gouvernement sierra-léonais a été responsable de l’intervention dans les 13 différentes collectivités impactées, dont la région de Regent où un glissement de terrain a balayé les maisons

 

 

(Extrait sonore : John James, porte-parole UNICEF Sierra Leone; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/09/2017
Loading the player ...