RDC : la MONUSCO déplore les violences à Kinshasa et Matadi

Écouter /

Fabienne Pompey, Porte-parole de la MONUSCO lors de la Conférence de presse de l'ONU du 19/07/2017 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Mission des Nations Unies déployée en République démocratique du Congo (MONUSCO) condamne les violences survenues lundi dernier à Kinshasa et dans d'autres villes du pays lors des manifestations des présumés adeptes de Bundu Dia Mayala. S'exprimant mercredi 9 aoûut en conférence de presse hebdomadaire de l'ONU, la porte-parole de la mission onusienne, Fabienne Pompey, a souligné l'importance d'une « réponse proportionnée » des forces de l'ordre face aux manifestants.

«La MONUSCO déplore la violence qui s'est manifestée lundi dans les rues de Kinshasa et dans d'autres villes de l'Ouest du pays. Nous avons rappelé que la libre expression doit se faire pacifiquement et éviter la violence quel que soit le bord politique auquel on appartient ou la mouvance de pensée ou d'opinion», a affirmé Fabienne Pompey.

«Il est important que la réponse [des forces de sécurité] soit proportionnée. Il est important aussi qu'on évite l'utilisation des armes létales qui coutent des vies humaines à chaque fois», a dit Fabienne Pompey.

Une quinzaine de personnes ont perdu la vie lundi dans des manifestations contre le pouvoir dans plusieurs endroits de Kinshasa et Matadi. Les autorités ont par la suite limité l'accès aux réseaux sociaux pour empêcher la circulation des images de ces violences.

La Mission onusienne regrette les perturbations qui ont affecté les réseaux sociaux lundi et mardi et «encore partiellement mercredi 9 août dans la matinée.»

«Nous avons effectivement constaté cette restriction d'usage des medias sociaux. C'est une restriction de la liberté d'expression et de communication et c'est jamais un très bon signe quand on empêche comme ça l'information de circuler librement d'autant qu'avec ce moyen, l'information continue à circuler», a réagi la porte-parole de la MONUSCO.

(Extrait sonore : Fabienne Pompey, porte-parole de la MONUSCO; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...