RDC/Kasaï : première distribution de vivres du PAM pour les déplacés victimes des violences

Écouter /

Le Programme alimentaire mondial (PAM) et son partenaire World Vision otn distribué plus de 40 tonnes de vivres aux déplacés du Kasaï central en Répubilque Démocratique du Congo. (Photo : PAM RDC)

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a démarré ses opérations de distribution de vivres pour les déplacés de la région des Kasaï en République démocratique du Congo (RDC).

Cette région est en proie aux violences depuis près d'un an, provoquant le déplacement de plus 1,3 million de personnes.

Ces opérations visent à apporter des aliments essentiels à quelque 42.000 personnes déplacées vulnérables au cours des prochains jours, pour qu'elles puissent se nourrir pendant un mois.

Farine de maïs, haricots, huile et sel ont été distribués à 2800 personnes vulnérables à Tchilumba, à 15 kilomètres de Kananga, chef-lieu de la province de Kasaï central.

Les personnes visées par cette opération ont été classées parmi les plus vulnérables par une enquête récente du PAM.

« Ces personnes ont tout perdu durant les violentes attaques contre leurs villages » a précisé le porte-parole du PAM a Goma, Jacques David. « Ils vivent en grande partie en familles d'accueil, d'autres vivent encore parfois cachés aux abords de la ville en brousse parce qu'ils ont encore relativement peur suite au contexte d'attaques armées qui continuent. »

« Il était vraiment urgent d'assister toutes ces personnes, toutefois il reste encore des centaines de milliers de personnes en situation de crise au niveau de la sécurité alimentaire » a affirmé Jacques David.

« Le PAM en RDC a besoin urgemment de financement additionnel d'urgence pour aller bien au-delà de ces 40.000 », a conclu Jacques David.

(Extrait sonore : Jacques David, chargé de communication PAM Goma; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
22/11/2017
Loading the player ...