RCA: l’ONU s’active face au regain de violence à Bria

Écouter /

L’intervention des Casques bleus de la MINUSCA mercredi à Bria, en République centrafricaine, a permis d'éviter des clash entre groupes armés et de protéger les civils. (Photo: @MINUSCA)

La Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA) est à pied d'œuvre pour contenir de nouvelles violences entre les présumés anti-Balaka et la faction arabe du FPRC, à Bria, ville diamantaire à 450 km au nord-est de la capitale, Bangui.

Selon un communiqué publié samedi par la Mission, les Casques bleus et la Police de la MINUSCA patrouillent actuellement dans la ville, afin d'empêcher les mouvements des belligérants et de prévenir une escalade de la violence.

Les Casques bleus protègent également les déplacés, dont entre 5.000 et 6.000, qui ont trouvé refuge dans le camp de la MINUSCA, notamment des femmes et des enfants.

Aussi l'ONU travaille avec les autorités centrafricaines en vue d'une cessation immédiate des hostilités et a tiré la sonnette d'alarme par rapport aux conséquences d'une escalade de la violence dans la ville, particulièrement sur le plan humanitaire.

Les violences d’aujourd’hui à Bria interviennent trois jour après celles qui ont eu lieu mercredi dernier entre ces deux groupes armés. Au moins six éléments armés ont été tués et jusqu’à 25 civils ont été blessés lors de ces affrontements le 16 aout et quelques 2.000 femmes et enfants ont cherché refuge temporaire dans les locaux de MINUSCA.

 

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/09/2017
Loading the player ...