Niger /OIM: plus de 1.000 migrants sauvés dans le désert depuis le mois d’avril

Écouter /

En 2016, l’OIM a accueilli plus de 6 000 migrants et aidé dans son au Niger cinq centres de transit ouverts. (Photo: Manuel Scrima / OIM 2016)

Les opérations de recherche et de sauvetage de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans le nord du Niger ont sauvé 1.000 migrants depuis le mois d'avril.

L'OIM estime que des centaines, voire des milliers de migrants, auraient pu perdre la vie en effectuant la traversée de ce désert qui s'étend sur près de 700.000 km2, même si le chiffre exact est difficile à confirmer.

Il s'agit de migrants qui se dirigent vers la Libye et qui souvent ont été abandonnés par leurs passeurs, sous des chaleurs de 50 degrés Celsius.

Aussi l'OIM note que les passeurs prennent des routes de plus en plus difficiles.

« Les opérations de secours, qui ont débuté l’année dernière, ont généralement trouvé des migrants dans le désert par des températures de plus de 50 degrés Celsius, désemparés et nécessitant des soins médicaux urgents » a affirmé lors d'un point de presse la porte-parole de l'OIM, Olivia Headon. « Nous fournissons un soutien psychosocial, des premiers soins médicaux et des informations si les migrants veulent retourner dans leur pays d’origine. Nous transportons les migrants secourus aux centres de transit et leur fournissons tout le soutien dont ils ont besoin ».

Au-delà de répondre aux appels au secours effectués par les migrants, l'OIM effectue des opérations de recherche de migrants en détresse dans le désert à la recherche, le long des routes habituelles de transit ou sur la base d'informations reçues.

L'agence onusienne pour les migrations compte accroitre ces opérations suite à leur succès au cours des prochains mois.

(Extrait sonore : Olivia Headon, porte-parole de l'OIM)

 

Classé sous L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...