Méditerranée: de plus en plus de réfugiés et de migrants tentent de rejoindre l'Europe via l'Espagne

Écouter /

Des migrants guinéens en Libye en attente de rapatriement dans leur pays. De plus en plus de réfugiés et de migrants tentent de rejoindre l'Europe via l'Espagne (photo: OIM).

D'après l'OIM, l'Agence des Nations Unies pour les migrations, au 16 août 2017, 119.069 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer. Près de 83 pourcent sont arrivés en Italie et le reste est réparti entre la Grèce, Chypre et l'Espagne. A la même date l'année dernière, ils étaient 266.423. Mais selon l'OIM, l'Espagne pourrait dépasser la Grèce en arrivées de migrants par la mer.

Le bilan établit par les autorités de Madrid à la date du 9 août note que 8.385 migrants ont débarqué en Espagne depuis le début de l'année. Un nombre qui ne tient pas compte des plus de 600 migrants secourus en début de semaine dans les eaux du détroit de Gibraltar et la mer d'Alboran. Au total, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) souligne que ce sont presque 9.000 migrants et réfugiés qui ont choisi la voie méditerranéenne entre le Maroc et l'Espagne. Ce nombre répertorié jusqu'ici dépasse déjà le total des 8.162 arrivées sur toute l'année 2016. Aux arrivées par la mer s'ajoutent les migrants, de plus en plus nombreux, qui parviennent à pénétrer à Ceuta et Melilla, deux villes qui restent les seules frontières terrestres de l'Union européenne avec l'Afrique.

L'OIM rappelle tout de même que ces chiffres notés en Espagne restent loin de ceux de l'Italie, où plus de 97.458 migrants ont débarqué depuis le début de l'année. Mais l'Agence onusienne estime que Madrid pourrait dépasser cette année la Grèce en arrivées de migrants par mer, derrière Rome.

Selon l'Agence de l'ONU pour les migrations, au moins 121 personnes sont mortes noyées en tentant de gagner l'Espagne, contre 128 sur toute l'année 2016.

A travers le monde, le projet de l'OIM pour les migrants disparus (MMP) fait état de 3.493 décès au 16 août 2017. La région méditerranéenne représente la plus grande proportion de décès (2410 à la date du 16 août), plus de la moitié du total dans le monde. L'équipe du MMP fait état de deux nouveaux décès depuis la semaine dernière, l'un lors d'une noyade dans le Rio Bravo et l'autre dans un accident de la route en Europe.

(Mise en perspective : Alpha Diallo, Nations Unies/Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...