Kenya : le chef de l'ONU insiste sur le respect des droits de l'homme pendant le scrutin

Écouter /

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, rencontre des jeunes femmes dans un bidonville de Mathare, à Nairobi, au Kenya. Photo ONU Habitat/Julius Mwelu

Alors que les Kenyans étaient appelés à voter pour les élections générales ce mardi 8 août, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a souligné lundi soir l’importance du respect des droits de l’homme pendant ce scrutin.

Les élections opposent le Président sortant, Uhuru Kenyatta, qui brigue un second mandat, à son rival Raila Odinga. Selon la presse, certains craignent, à l’annonce des résultats, des violences intercommunautaires similaires aux violences post-électorales de 2007-2008.

« Le Secrétaire général suit de près les développements relatifs au processus électoral au Kenya et il reste en contact régulier avec les dirigeants politiques concernés et d’autres parties prenantes clés », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée lundi soir avant l’ouverture des bureaux de vote.

« Alors que le peuple du Kenya se prépare à participer aux élections générales du 8 août 2017, le Secrétaire général appelle toutes les parties prenantes nationales à renouveler leur engagement à des élections crédibles et pacifiques, ainsi que leur confiance dans les institutions mandatées par la Constitution pour organiser les élections », a-t-il ajouté.

« Le Secrétaire général souligne l’importance du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales, ainsi que de la conduite professionnelle et impartiale des responsables des forces de l’ordre pendant les élections », a encore dit le porte-parole.

(Extrait sonore : Mise en perspective par Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...