Jayathma Wickramanayake : les jeunes moteurs et bénéficiaires de la paix et du développement

Écouter /

L’Envoyé des jeunes s’adresse à un déjeuner de haut niveau sur le dividende démographique des jeunes, organisé par le Président de l’Assemblée générale. Crédit: Eddie Wright

A l'occasion de la Journée internationale de la jeunesse, célébrée chaque année le 12 août, les Nations Unies soulignent le rôle crucial des jeunes à la fois comme moteurs et bénéficiaires de l’Agenda pour le développement durable de 2030. Cette année, sous le thème «Jeunesse, je pense à la paix», l'ONU se concentre sur l’influence des jeunes sur la prévention des conflits et le maintien de la paix ainsi que sur leur contribution à la promotion de sociétés inclusives, à la justice sociale et au développement durable.

Un message que reprend totalement à son compte L'Envoyée du Secrétaire général pour la jeunesse, la Sri Lankaise, Jayathma Wickramanayake comme elle le soulignait lors d'une récente interview à ONU Info. L'Envoyé pour la jeunesse rappelle qu'elle vient d’une région constamment affectée par les conflits et qu'elle a personnellement vu les effets de ces conflits sur les jeunes.

Jayathma Wickramanayake estime que le fait de rapprocher les Nations Unies des jeunes est l’une des choses que l’ONU peut faire. Cela ne signifie pas nécessairement que cela soit fait physiquement, mais grâce aux nouvelles technologies, telles que les médias sociaux, pour être proches des jeunes dans une langue qu’ils peuvent comprendre. « Très souvent, le jargon de l’ONU n'est pas parlant pour les jeunes qui font un bon travail pour améliorer la vie des jeunes dans leurs villages et communautés, » a-t-elle fait valoir.

L'Envoyée a également mis en exergue une deuxième approche qu'elle souhaite voir adoptée par l'ONU et qui vise à ce que le système des Nations Unies s'intéresse aux jeunes. « Aujourd’hui, les jeunes représentent plus de la moitié de la population mondiale, soit la plus grande population de jeunes de l’histoire du monde. Aussi, faut-il voir les jeunes non pas comme un fardeau démographique, mais comme une opportunité et voir comment nous pouvons les engager de manière proactive dans toutes les discussions, à tous les niveaux, » a-t-elle ajouté.

(Interview : Jayathma Wickramanayake, Envoyée du Secrétaire général pour la jeunesse; propos recueillis par Liz Scaffidi, ONU Info)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...