Droits de l’homme: Montée du racisme et de la xénophobie aux Etats-Unis

Écouter /

Un groupe d’experts des droits de l’homme des Nations Unies a prévenu mercredi que le racisme et la xénophobie étaient en hausse aux États-Unis.  « Nous sommes indignés par les violences à Charlottesville et la haine raciale affichée par des extrémistes de droite, des suprématistes blancs et des groupes néo-nazis », ont déclaré ces experts dans une déclaration conjointe.

De son côté le Secrétaire général de l’ONU a lui aussi declaré que Le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme et l’islamophobie sont des poisons pour nos societés.

Ces experts sont Sabelo Gumedze, Président du Groupe de travail des experts sur les personnes d’ascendance africaine, Mutuma Ruteere, Rapporteur spécial sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et d’intolérance qui y est associée, et Anastasia Crickley, Présidente du Comité pour l’élimination de la discrimination raciale.

« Nous considérons ces événements comme les derniers exemples d’un regain de racisme, de discrimination raciale, d’afrophobie, de violence raciste et de xénophobie observé lors de manifestations à travers les États-Unis », ont dit ces experts. « Nous sommes profondément préoccupés par la prolifération et l’importance croissante de groupes haineux et racistes. Les actes et les discours racistes et haineux doivent être condamnés sans équivoque. Les crimes de haine doivent faire l’objet d’une enquête et leurs auteurs doivent être poursuivis ».

Pour Mireille Fanon Mendès France, Experte au groupe de travail sur les peuples d’ascendance africaine, ” il y a une forme de racisme qui est oubliée et que je pense que nous allons réussir à enfin lui donner un visibilité à laquelle elle a le droit c’est l’afrophobie. Et la suprémacie blanche,  elle s’exprime particulièrement à l’égard des personnes africaines et des africains. Et donc il est important de nommer toutes les formes de racismes”.

Les experts en droits de l’homme ont une nouvelle fois demandé aux autorités américaines d’intensifier leurs efforts pour s’attaquer à ce problème.

« Nous appelons le gouvernement des États-Unis et les autorités au niveau des États à adopter rapidement des politiques efficaces, à s’attaquer d’urgence aux manifestations incitant à la violence raciale et à comprendre comment elles affectent la cohésion sociale », ont déclaré les experts.

Ils ont appelé le gouvernement à être vigilant dans sa lutte contre tous les actes de racisme, de xénophobie et de violence raciste, où qu’ils se produisent. Selon eux, des incidents récents en Californie, en Oregon, à la Nouvelle-Orléans (Louisiane) et dans le Kentucky, ainsi qu’à Charlottesville, démontrent l’étendue géographique de ce problème.

Les experts ont noté que les manifestants d’extrême droite à Charlottesville ont chanté des slogans anti-noirs, antisémites et anti-immigrés. Selon eux, il est d’une importance cruciale que ceux qui ont commis des crimes ou violences racistes rendent des comptes.

« Nous appelons à des poursuites et à des sanctions adéquates contre tous les responsables et à l’établissement rapide d’une enquête indépendante sur ces événements », ont-ils dit.

Ils ont notamment condamné l’acte « horrible » d’une voiture qui a foncé sur une foule de manifestants anti-extrême-droite, tuant une manifestante et en blessant plusieurs autres. Ils ont également noté avec tristesse que deux agents de la police de l’État de Virginie ont été tués dans un accident d’hélicoptère alors qu’ils surveillaient ce qui se passait à Charlottesville.

(Interview: Mireille Fanon Mendès-France; expert au groupe de travail sur les  personnes d’ascendance africaine; propos recueillis par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/11/2017
Loading the player ...