Burkina Faso: l’ONU condamne l’attentat terroriste perpétré à Ouagadougou

Écouter /

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres. Photo: ONU/Manuel Elias (archive)

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné lundi l’attentat terroriste perpétré le dimanche 13 août à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Selon la presse, au moins 18 personnes sont mortes et une dizaines d'autres ont été blessées lorsque deux assaillants armés de Kalachnikov ont attaqué un restaurant de la capitale burkinabè. Les deux assaillants ont été « neutralisés ». L'attaque, qui a été qualifiée par le gouvernement du Burkina Faso d'attaque terrorriste, a débuté dimanche soir après 21 heures et « a pris fin » lundi matin.

Le chef de l'ONU a présenté ses sincères condoléances au gouvernement et au peuple du Burkina Faso. Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

António Guterres a souligné qu’il ne peut y avoir aucune justification pour des actes d'une telle violence aveugle.

Le Secrétaire général a réitèré le soutien des Nations Unies au Burkina Faso dans sa lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme.

Enfin António Guterres a réaffirmé l’engagement de l’Organisation en faveur des pays du G5 Sahel, alors que ceux-ci intensifient leurs efforts pour affronter les multiples problèmes de sécurité afin de promouvoir la paix et le développement dans la sous-région.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...