SIDA : plus de la moitié des personnes atteintes du VIH ont désormais accès au traitement

Écouter /

(Image: ONUSIDA)

Plus de la moitié des personnes porteuses du VIH (53%) ont désormais accès au traitement contre le VIH, et les décès liés au sida ont diminué depuis 2005, selon un nouveau rapport publié jeudi par l’ONUSIDA.

En 2016, sur les 36,7 millions de personnes porteuses du VIH, 19,5 millions ont eu accès au traitement et les décès liés au sida ont chuté de 1,9 million en 2005 à 1 million en 2016. Si cette tendance continue, l’objectif mondial de 30 millions de personnes en traitement d’ici 2020 sera atteint.

« Nous avons atteint l’objectif 2015 de 15 millions de personnes sous traitement et nous sommes en train de doubler ce chiffre, pour arriver à 30 millions et atteindre l’objectif 2020 », s’est félicité le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé. « Nous allons continuer à progresser pour atteindre toutes les personnes qui en ont besoin et honorer notre engagement de ne laisser personne de côté ».

La région enregistrant les plus importants progrès est l’Afrique de l’Est et l’Afrique Australe, la plus affectée par le VIH et qui compte plus de la moitié de toutes les personnes porteuses du VIH. Depuis 2010 les décès ont chuté de 42%. Les nouveaux cas d’infection ont chuté de 29%, avec une baisse de 56% des nouveaux cas d’infection parmi les enfants pour la même période, un succès remarquable, dû aux traitements du VIH et aux efforts de prévention, mettant ainsi l’Afrique de l’Est et l’Afrique Australe sur la voie de l’éradication de l’épidémie de sida.

Le rapport, intitulé ‘En finir avec le sida : progresser vers les cibles 90-90-90′, fournit une analyse détaillée de l’état d’avancement et des défis vers la réalisation des cibles 90-90-90. Les cibles ont été fixés en 2014 afin d’accélérer les progrès pour qu’en 2020, 90% des personnes porteuses du VIH soient informées de leur séropositivité, 90% de toutes les personnes diagnostiquées séropositives aient accès à une thérapie antirétrovirale soutenue, et 90% de toutes les personnes ayant accès au traitement antirétroviral soient viro-inactivées.

Le rapport montre qu’en 2016 plus des deux tiers (70%) des personnes porteuses du VIH étaient informées de leur séropositivité. De toutes les personnes porteuses du VIH 77% avaient accès au traitement, et 82% des personnes sous traitement étaient viro-inactivées, protégeant leur état de santé et aidant à la prévention de la transmission du virus.

 

(Extrait sonore : Dr. Peter Ghys, ONUSIDA; propos recueillis par Daniel Johnson)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...