Lisbonne : Le Chef de l'ONU conditionne la réussite des ODD à l'application de l’Accord de Paris sur le climat

Écouter /

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres. Photo: ONU/Manuel Elias (archive)

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a participé lundi, à Lisbonne, au Portugal, à la conférence de Tidewater. A ce titre, le chef du Secrétariat de l'ONU, dans son allocution liminaire, a estimé «qu'il n’y aura pas d’agenda 2030 réussi si l’Accord de Paris n’est pas mis en œuvre et s’il n’est pas mis en œuvre d’une manière plus impliquée.

La Conférence Tidewater constitue depuis des décennies un forum de discussions stratégiques entre les ministres et les chefs des principaux organismes d’aide bilatéraux et multilatéraux. La session de cette année est axée sur la mise en forme d’une architecture de développement adaptée à l’Agenda 2030 relatif aux ODD, les Objectifs de développement durable.

Devant les participants, António Guterres a averti qu'il n’y aura pas de succès de l'Agenda 2030 si la communauté internationale n'est pas en mesure d’avoir une discussion rationnelle sur des questions telles que les mouvements de population, la mobilité humaine, les migrations, et si nous ne pouvons pas débattre de ces questions en termes décents.

Par ailleurs, le Secrétaire général a fait valoir que le chômage de nos jour n’est pas seulement une tragédie en soi pour les jeunes, mais c’est l’une des menaces les plus graves pour la sécurité collective du monde.

Dans une étude récente des combattants étrangers présents dans des situations telles que l’Iraq, la Syrie et dans d’autres pays en crise, il a été constaté que le principal facteur invoqué par les jeunes dans ces circonstances pour se consacrer à ces activités était le manque d’opportunités dans leur propre pays, a indiqué António Guterres.

(Extrait sonore : António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...