FAO: Les coopératives, une solution importante pour le monde agricole

Écouter /

Photo: FAO

En mettant les individus au cœur de leur action, les coopératives jouent un rôle majeur dans la lutte contre pauvreté et la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), souligne les Nations Unies à l'occasion de la Journée internationale des coopératives (1er juillet 2017).

Une coopérative est une association autonome de personnes volontairement unies pour répondre à leurs besoins et leurs aspirations économiques, sociales et culturelles communes, au moyen d'une entreprise leur appartenant en commun et régie démocratiquement.

Pour Marcella Villareal, directrice des partenariats, du playdoyer et du développement des capacités de la FAO,  ces coopératives sont la solution pour le développement et la lutte de la pauvreté : ”les coopératives dans le monde agricole sont une solution importante. Quand on regarde les exploitations agricoles  aujourd’hui on voit que les exploitations agricoles sont vraiment petites; il y a 84% des exploitations  agricoles de moins de 2 hectares et 72% de moins de 1 hectare dans le monde. Ca veut dire que vraiment les tous petits agriculteurs  ont vraiment des problèmes pour l’accès au marché, pour la production, pour être productif et pour être compétitif. Alors les coopératives  ont les solutions. Pour chaque problème que les petits producteurs a, il y a une solution au niveau coopératif”.

Fondé sur l'entraide, l'auto-responsabilité, la démocratie, l'égalité, l'équité et la solidarité, le mouvement coopératif présente toutes les caractéristiques propices au développement durable et fait partie des solutions existantes pour réduire les inégalités des revenus qui sont en pleine croissance à travers le monde.

« Les entreprises coopératives demeurent l'un des secrets les mieux gardés de la boîte à outils des ODD », souligne le Département des affaires économiques et sociales du Secrétariat des Nations Unies sur son site internet. « Les coopératives peuvent être un outil d'entraide pour que les gens créent leurs propres débouchés économiques par la force du collectif et s'extraient de la pauvreté ».

Agir pour que personne ne soit laissé de côté

Intitulé : « Les coopératives agissent pour que personne ne soit laissé de côté », la Journée met cette année l'accent sur l'inclusion des individus.

Axées sur les personnes et non sur le capital, les coopératives redistribuent les richesses de façon plus équitable et démocratique que tout autre modèle d'entreprise, évitant ainsi de perpétuer et d'accélérer le phénomène mondial de concentration de capital.

Au-delà de sa structure non discriminatoire et du principe d'adhésion volontaire et ouverte, le mouvement coopératif représente un mode d'organisation, en associations et en entreprises, accessible, permettant aux citoyens de réaliser, par leurs propres moyens et sous leur propre responsabilité, leurs objectifs, non seulement économiques mais aussi sociaux et environnementaux comme l'élimination de la pauvreté, la création d'emplois productifs et la promotion de l'intégration sociale.

Son point focal étant la communauté, le modèle coopératif démontre son engagement dans la réalisation des Objectifs de développement durable, notamment dans la prévention de la pauvreté et la protection de l'environnement. Il permet d'adopter des pratiques et des principes tels qui favorisent l'approvisionnement local, aident l'économie de la communauté, encouragent l'engagement de la société civile, tout en prenant en considération les décisions de la communauté ou les effets sur celle-ci.

Les emplois de 250 millions de personnes dans le monde dépendent des coopératives

Bien que leurs efforts soient axés sur la communauté locale, les coopératives aspirent également à faire bénéficier les personnes du monde entier de leur modèle économique et social.

La mondialisation devrait être réalisée par le biais d'un ensemble de valeurs telles que celles du mouvement coopératif, estime l'ONU, sinon elle risque de créer davantage d'inégalités ou d'abus.

Aujourd'hui, le secteur coopératif compterait environ un milliard de membres. Les coopératives emploient, directement ou indirectement, 250 millions de personnes à travers le monde.

En 2016, les 300 principales coopératives du monde enregistrent un chiffre d'affaires mondial cumulé de 2 533,1 milliards de dollars, selon l'Observatoire mondial des coopératives.

(Interview: Marcella Villareal, directrice des partenariats, du playdoyer et du développement des capacités de la FAO; propos recueillis par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...