Éradication de la pauvreté : ATD Quart Monde exhorte à agir ensemble en 2017

Écouter /

Isabelle Pypaert-Perrin, Directrice générale d'ATD Quart Monde (Crédit photo : ATD Quart Monde)

Dans le cadre des travaux du Forum politique de haut niveau pour le développement durable, organisé ces jours-ci à New York, sous les auspices du Conseil économique et social, le Mouvement International ATD Quart Monde a organisé – dans l’esprit de la Journée internationale du 17 octobre pour l'éradication de la pauvreté – un événement parallèle qui cherche à créer un espace pour que les personnes vivant en pauvreté puissent partager leur expérience directe et leur savoir.

Cette réunion avait pour objectif de mettre en avant le thème de la participation des plus pauvres aux politiques de développement. Elle a notamment permis à deux panélistes de témoigner de leur expérience directe de la pauvreté, mais aussi d'expliquer comment et en quoi leur participation à la Journée Internationale du 17 octobre à l’ONU les a transformées.

En cette année 2017, trois anniversaires sont célébrés par l'ONG ATD Quart Monde et ses partenaires, dont l'ONU. Il y a d'abord le 100ème anniversaire de la naissance du fondateur de l'ONG, Joseph Wresinski. Cela fait également trente ans qu'a été lancé, le 17 octobre 1987, un appel à l'action de l'esplanade du Trocadéro en présence de 100 000 personnes. Enfin, il y a 25 ans, le 22 décembre 1992, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution 27/196 proclamant le 17 octobre Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté. Trois raisons pour l’ONG de lancer un Appel à l’action : http://www.atd-quartmonde.org/stop-pauvrete/appel-a-laction/appel-a-laction-france/

A l'occasion de la réunion du Forum politique de haut niveau pour le développement durable, nombreuses sont les occasions de rappeler que l’Objectif du développement durable des Nations Unies (ODD) qui vise à éliminer l'extrême pauvreté et la faim (Objectif 1) reconnaît explicitement que la pauvreté ne résulte pas du manque d'un seul facteur mais de l'absence cumulée de nombreux facteurs étroitement liés les uns aux autres qui affectent la vie des personnes.

Cela signifie qu'il importe de dépasser une définition de la pauvreté traditionnellement considérée comme l’absence de revenu ou d'accès à des biens nécessaire pour assurer le bien-être matériel – tels que la nourriture, le logement, la terre, etc. – afin de comprendre pleinement la pauvreté dans ses multiples dimensions.

(Extrait sonore : Isabelle Pypaert-Perrin, Directrice générale d'ATD Quart Monde; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...