Edition spéciale/Virginia Gamba : il faut rendre plus visible le sort des enfants en temps de conflit armé

Écouter /

Une jeune fille tient un dessin qu’elle a réalisé dans un centre de transit assisté par l’UNICEF pour les anciens enfants soldats récemment libérés, dans la ville d’N'dele, capitale de la préfecture de Bamingui-Bangoran, en République centrafricaine. (Photo : UNICEF/UNI127525/Sokol)

Pour cause de jour férié au siège des Nations Unies à New York, nous vous proposons une édition spéciale du Journal radio d'ONU Info.

Une édition spéciale au cours de laquelle, Virginia Gamba, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés va d'abord dresser le bilan des réalisations les plus importantes de son Bureau depuis sa création, il y a deux décennies. La Haut-fonctionnaire argentine, reviendra aussi sur les raisons de son engagement en faveur des enfants et les objectifs qu'elle s'est assignés.

En 2017 l'ONU a commémoré l'adoption, il y a 20 ans, de la résolution 51/77 de l'Assemblée qui a créé le poste de Représentant spécial pour les enfants et les conflits armés. Au fil des ans, le Bureau du Représentant spécial a travaillé avec d'autres organismes, notamment l'UNICEF. Parmi les projets communs, il y a la campagne « Enfants, pas soldats », qui vise à mettre fin au recrutement et à l'utilisation d'enfants soldats par les armées gouvernementales. Depuis 2000, le travail du Bureau et de ses partenaires a permis la libération de plus de 115.000 enfants soldats.

(Interview : Virginia Gamba, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...