Colombie : le Conseil de sécurité créé une Mission de vérification de l'Accord de paix

Écouter /

François Delattre, Représentant permanent de la France, interventant devant le Conseil de sécurité le lundi 10 juillet 2017 (Crédit: Photo ONU/Manuel Elia)

Le Conseil de sécurité a adopté ce matin, à l'unanimité de ses quinze membres, la résolution 2366 par laquelle elle créée une Mission de vérification de l'Accord de paix en Colombie.

Expliquant son vote, le Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, François Delattre, a salué la création de la Mission de vérification qui sera dirigée par le Représentant spécial du Secrétaire général. Pour le diplomate français, malgré les défis, la Colombie prouve au monde sa capacité à fermer le chapitre de la guerre et à emprunter résolument le chemin exigeant de la paix.

François Delattre a estimé que le processus de paix en cours en Colombie constitue pour ce Conseil, qui a eu, et a, à connaître tant de crises, un immense motif d'espoir et d'encouragement, dans son rôle essentiel de garant du maintien de la paix.

« L'enjeu est majeur, et il y aura des défis; il s'agit désormais, non plus seulement de gagner la paix, mais, surtout, de la construire et de l'enraciner dans la durée, » a déclaré le Représentant permanent de la France, avant de « rendre hommage à l'engagement remarquable du Représentant du Secrétaire général des Nations Unies, M. Jean Arnault, et de ses équipes, aux côtés des parties, constitue une belle illustration de notre capacité, et de celle des Nations unies, à appuyer la Colombie sur ce chemin. »

François Delattre a fait valoir que le bilan exemplaire sur le terrain de la première mission, déployée dans les délais fixés, montre que les Nations Unies ont su être à la hauteur des attentes, et de la confiance, placées en elles par les parties. «L'adoption de cette résolution, en réponse à la nouvelle requête effectuée le mois dernier, nous permet de prolonger, résolument, l'engagement existant. La nouvelle mission que nous mettons en place, à la demande des parties, contribuera à vérifier la mise en place des garanties et des dividendes de la paix, » a-t-il tenu à souligner.

(Extrait sonore : François Delattre, Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...