Burundi : l'engagement de la sous-région en faveur de la paix est essentiel

Écouter /

Michel Kafando, Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Burundi, s’adressant au Conseil de sécurité (Crédit photo : ONU/Manuel Elias)

Le Conseil de sécurité a entendu ce mercredi l'Envoyé spécial des Nations Unies pour le Burundi rendre compte de la situation dans le pays. « Je crois profondément en l'engagement de la sous-région à œuvrer pour la paix au Burundi », a déclaré Michel Kafando.

Le diplomate Burkinabè a plaidé pour un soutien aux efforts de la sous-région. Il a fait valoir, qu'en sa qualité d'Envoyé spécial des Nations Unies au Burundi et alors que certains dirigeants africains se décident à s'engager personnellement et à fond dans le règlement de la crise, il suggère d'apporter plus de discernement dans le règlement de la question burundaise.

Michel Kafando a fait état des « appréciations divergentes sur la situation politique ». Les autorités burundaises seraient confiantes en leur capacité de conduire les affaires du pays dans la sérénité alors que les représentants de l’opposition politique s’inquièteraient des dérives autoritaires actuelles du pouvoir et demandent une plus grande implication de la région et de la communauté internationale, en faveur d’un dialogue inclusif et sans préconditions.

Indiquant qu'il a entrepris sa première mission exploratoire, Michel Kafando a précisé qu'il entend poursuivre ses consultations dans les jours à venir.

(Extrait sonore : Michel Kafando, Envoyé spécial des Nations Unies au Burundi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...