Yémen : choléra et maladies diarrhéiques font plus 570 morts depuis fin avril

Écouter /

Des femmes yéménites. Photo: OCHA/Eman Al-Awami

L'épidémie de choléra et de diarrhée aigüe au Yémen a déjà emporté les vies de 570 personnes et environ 70.000 cas suspects ont été recensés dans le pays depuis fin avril, assure l'Organisation mondiale de la santé (OMS). « Le nombre de cas confirmés par les laboratoires se limite à 373 et le taux de fatalité est de 0,8 % sur le plan national mais ces taux sont parfois beaucoup plus importants dans certaines localités », a fait remarquer le porte-parole de l'OMS, Tarik Jasarevic.

Pour répondre à cette épidémie, les organismes humanitaires onusiens continuent d'apporter des kits d'urgence, notamment des médicaments, des sels de réhydratation orale, des kits pour maladies diarrhéiques, et des fluides pour intraveineuse pour traiter ces milliers de patients. Pourtant les besoins continuent d'augmenter, et les médicaments et autres matériels médicaux indispensables sont en quantité limitée, en raison de l'insécurité et des problèmes d'accès sur le terrain.

Mais l'OMS et ses partenaires travaillent sans relâche pour répondre à l'épidémie et ont apporté leur soutien aux centres de réhydratation orale les différents centres de traitements à travers le pays où les patients font l'objet d'un dépistage et reçoivent des soins médicaux immédiats.

(Extrait sonore : Tarik Jasarevic, porte-parole de l'OMS ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous Conflits, Dossiers, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...