Tchad : la Chine contribue $4 millions pour les opérations du PAM

Écouter /

Des personnes vivant dans le camp de déplacés de Melia, au lac Tchad, reçoivent des vivres du Programme alimentaire mondial (PAM). Photo: PAM / Marco Frattini

La Chine va contribuer un montant de quatre millions de dollars un montant de quatre millions de dollars aux opérations du Programme Alimentaire Mondial (PAM), s’est féclicité cette semaine l’agence onusienne..

Cette contribution va permettre à l'agence onusienne de venir en aide à plus de 100.000 personnes.

Dans la région du Lac Tchad, affectée par les répercussions de la crise sécuritaire et humanitaire, l'assistance alimentaire va etre fournie à 57.500 personnes dont près de 30.000 femmes et plus de 10.000 enfants âgés de moins de 5 ans.

Dans l'est du pays, 44.400 réfugiés soudanais vont également bénéficier de ce soutien.

La contribution de la Chine sera distribuée sous forme de vivres, dont une partie a pu être achetée auprès de producteurs locaux dans des régions connaissant un surplus agricole, une modalité qui permet de favoriser le développement de l'économie locale.

Selon le PAM la contribution de la République Populaire de Chine  intervient à un moment crucial.

Elle va permettre de mettre en place une assistance adaptée à la situation de crise dans la région du Lac  ainsi qu’ aux réfugiés soudanais qui vivent sur le territoire tchadien depuis plus de dix ans sans espoir d'un retour à court terme dans leur pays d'origine, a affirmé la Directrice du PAM.

Ce nouveau partenariat entre le PAM et la Chine est le signe de l'engagement à soutenir les communautés les plus vulnérables en lien étroit avec le Gouvernement du Tchad pour le soutenir dans son action visant à atteindre l'Objectif de Développement Durable 2: Faim Zéro.

(Extrait sonore : Nathalie Magnien, porte-parole du PAM au Tchad; propos receuillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...