Sri Lanka : les zones cultivées durement touchées par la sécheresse et les précipitations

Écouter /


Séchage de riz au Sri Lanka, en mars 2017. La production alimentaire de base du pays a chuté de près de 40% par rapport à l’année dernière. (Photo : FAO)

Au Sri Lanka, une grande partie des zones cultivées du pays ont été durement touchées par une grave sécheresse suivie de fortes précipitations, qui menacent la sécurité alimentaire de quelque 900 000 personnes, selon un rapport publié jeudi de la Mission d'évaluation des récoltes et de la sécurité alimentaire, menée conjointement par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Selon le rapport, cette situation aggrave davantage les problèmes causés par la sécheresse qui a frappé le pays au cours de l'année 2016 et début 2017. La production de riz devrait baisser de près de 40 pour cent en 2017. Il est donc essentiel d’aider les agriculteurs pour stopper l’insécurité alimentaire croissante à laquelle font face 225000 foyers, averti la FAO.

 

 

(Interview : Jean Senahoun, Economiste au siège de la FAO, nous en dit plus sur la situation au Sri Lanka; propos recueillis par Murielle Sarr)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...