ONU : mettre l’intelligence artificielle au service des Objectifs de développement durable

Écouter /

Le robot Nono-Y a été l'un des moments forts de la Foire des inventions de Genève 2012. Photo: OMPI / Emmanuel Berrod (archive)

L’Union internationale pour les télécommunications (UIT) a donné le coup d’envoi mercredi à Genève du Sommet mondial intitulé ‘l’intelligence artificielle au service du bien social’.

Co-organisé avec la Fondation XPRIZE, en partenariat avec 20 autres agences des Nations Unies et avec la participation de plus de 70 entreprises et instituts universitaires et de recherche, le sommet met l’accent sur le potentiel de l’intelligence artificielle (IA) pour contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Pendant trois jours des experts du monde de l’intelligence artificielle, des acteurs de l’action humanitaire, des leaders de l’industrie et des milieux universitaires discuteront de la manière dont l’IA contribuera aux efforts mondiaux de lutte contre la pauvreté et la faim, de promotion de l’éducation et des soins de santé et de protection de l’environnement.

« L’intelligence artificielle peut accélérer le progrès vers une vie digne, dans la paix et la prospérité, pour toutes les personnes », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, dans un message diffusé aux participants du sommet.

« Le temps est venu pour nous tous – les gouvernements, l’industrie et la société civile – d’examiner comment l’IA va affecter notre avenir », a ajouté le chef de l’ONU. « Le Sommet mondial ‘IA au service du bien social’ représente les débuts de nos efforts pour faire en sorte que l’IA détermine une marche à suivre qui profitera à toute l’humanité ».

Le sommet explorera également en parallèle les moyens d’assurer le développement éthique et sécuritaire de l’IA, en protégeant contre les conséquences involontaires des progrès dans ce domaine.

« Nous nous sommes réunis ici pour discuter jusqu’où l’IA peut aller, combien elle améliorera nos vies et comment nous pouvons tous travailler ensemble pour en faire une force pour le bien », a déclaré le Secrétaire général de l’UIT, Houlin Zhao.

« Cet événement nous aidera à déterminer comment l’ONU, l’UIT et d’autres institutions des Nations Unies peuvent travailler ensemble avec l’industrie et la communauté universitaire pour promouvoir l’innovation de l’IA et créer un bon environnement pour le développement de l’intelligence artificielle », a ajouté M. Zhao.

 

 

(Mise en perspective: Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...