l’UNICEF souligne l’importance des pères dans la jeune enfance

Écouter /

Mark Apono, 29, physio-thérapiste de Lira en Ouganda. Il joue dehors avec son fils de 22 mois Michael Angelo Welo. Photo: UNICEF

Selon l'UNICEF avoir de bons parents au cours de la petite enfance, soit les 1 000 premiers jours de vie, permet au cerveau des enfants d'accélérer ses connexions neuronales et pose les bases de leur réussite future, même dans les situations difficiles de conflit ou de pauvreté. Aussi les recherches montrent que lorsqu'un enfant interagit de façon positive avec son père, il bénéficie d'une meilleure santé mentale, d'une plus grande estime de soi et d'un niveau de satisfaction sur sa vie plus élevé à long terme.

Or selon le Fonds quelques 40 millions de bébés et d'enfants en bas âges ont des pères qui ne sont pas suffisamment impliqués dans leur vie. A l'occasion de la fête des pères, UNICEF appelle à mettre fin aux barrières sociétales et liées à l'emploi qui privent les pères d'un temps précieux avec leurs jeunes enfants. Le Fonds a lancé la campagne Super-papas, pour célébrer la paternité l'occasion de partager les images et vidéo des super papas que vous connaissez sur les réseaux sociaux

(Mise en perspective: Florence Westergard)

Classé sous L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...