L'ONU souligne l'importance du travail et de la vie peu connus et difficiles des gens de mer

Écouter /

Felixstowe, le port de conteneurs le plus achalandé du Royaume-Uni, où l'OMI a lancé son thème de la Journée mondiale de la marine mondiale de 2017 intitulée «Connecter les navires, les ports et les personnes». Photo: Organisation maritime internationale (OMI)

A l’occasion de l’édition 2017 de la Journée des gens de mer, l’Organisation maritime internationale (OMI) souligne les défis auxquels sont confrontés les femmes et les hommes naviguant et travaillant à bord des navires et appelle les citoyens à travers le monde à faire preuve d’appréciation pour leurs contributions vitales.

« Même si la navigation maritime peut servir de base à une carrière épanouissante et permanente, c’est encore un travail très difficile et exigeant », a déclaré Kitack Lim, le Secrétaire général de l’OMI, dans un message vidéo diffusé depuis le Duckdalben Seafarer’s Centre à Hambourg, en Allemagne, l’un des plus grands ports d’Europe.

Outre les problèmes personnels, les conditions à bord des navires et dans les ports, les salaires impayés et même l’abandon, les marins doivent faire face à de longues périodes loin de leurs familles et de leurs amis. Ils sont également confrontés à la pression d’un travail à accomplir dans un environnement économique difficile, ce qui multiplie l’angoisse.

« Il est facile pour les gens de mer de se sentir seuls et isolés. D’imaginer qu’ils n’ont pas d’importance. Cette année, nous voulons montrer [à tout le monde] que les gens de mer importent », a déclaré M. Lim, soulignant le thème de la Journée de cette année.

Le chef de l’OMI a notamment salué le rôle des centres de gens de mer dans les villes portuaires, où les marins et l’équipage de navires peuvent y retrouver un « petit goût de la maison ». Ces centres sont des sanctuaires où les gens de mer peuvent se reposer, se rétablir, se connecter avec leurs proches à la maison, notamment par les médias sociaux, et si nécessaire, bénéficier d’un soutien pour les aider à s’adapter et à faire face.

Cette année, l’OMI souhaite impliquer tout particulièrement les ports et les centres pour les gens de mer afin que ceux-ci mettent l’accent sur le rôle essentiel joué par les gens de mer. L’idée est que les ports et les centres pour les gens de mer partagent et valorisent les meilleures pratiques de soutien et de protection des gens de mer.

« Nous voulons créer une plate-forme pour donner aux ports et aux centres de gens de mer l’opportunité de démontrer combien le marin est important », a dit M. Lim.

Pour la septième édition de la Journée, des événements sont organisés dans les ports et les centres de gens de mer du monde entier à travers des journées portes ouvertes pour relier le grand public aux gens de mer et célébrer leurs contributions.

« Comme dans les années précédentes, la campagne sera centrée sur les médias sociaux [pour] faire passer le message dans la mesure du possible », a-t-il ajouté, appelant tous à contribuer et à marquer leurs messages, photos et vidéos sur les réseaux sociaux de l’OMI (sur Twitter et sur Facebook : #SeafarersMatter). « Nous vous demandons à tous de vous joindre à nous et de dire que les marins sont importants! »

La Journée des gens de mer est célébrée chaque année le 25 juin. L’événement a été créé par une résolution adoptée par la Conférence de Manille de 2010 afin de reconnaître la contribution unique apportée par les gens de mer du monde entier au commerce maritime international, à l’économie mondiale et la société civile dans son ensemble.

(Extrait sonore : mise en perspective de Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...