Journée mondiale des réfugiés : #Aveclesréfugiés

Écouter /

Après trois jours de route, des réfugiés sud-soudanais arrivent au camp de Gure Shembola en Ethiopie. (Photo HCR/Diana Diaz)

Alors que le nombre de personnes déracinées par la violence et les persécutions dans le monde a atteint l’an dernier le chiffre record 65,6 millions, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé mardi la communauté internationale à apporter son soutien et afficher sa solidarité.

« Il importe de méditer sur le courage de ceux qui ont fui et la compassion dont font preuve ceux qui les accueillent à bras ouverts », a déclaré António Guterres dans un message vidéo pour cette Journée qui est célébrée chaque année le 20 juin.

« Nous devons prendre l’engagement de restaurer l’intégrité du régime international de protection des réfugiés. Et nous devons travailler – ensemble – pour donner à chacun une chance de construire un avenir meilleur », a-t-il ajouté.

« J’ai rencontré tant de personnes qui ont tout perdu. Mais elles ne perdent jamais leurs rêves pour leurs enfants ou leur désir d’améliorer notre monde. En retour, elles ne demandent presque rien – juste que nous les aidions au moment où elles en ont le plus besoin. Et notre solidarité », a-t-il encore dit.

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a aussi rendu hommage à la résilience et au courage des millions de personnes qui ont été forcées de fuir les guerres, les persécutions et la violence. « Alors qu’ils ont perdu leur foyer, leur travail, et quelquefois leur famille, ils ne baissent pas les bras pas et trouvent l’énergie de recommencer à zéro », a-t-il dit dans un message.

« Ce jour est également l’occasion de saluer les communautés et les populations qui, dans le monde entier, accueillent parmi elles des réfugiés et des déplacés internes, qui leur offrent refuge et leur font une place dans leurs écoles, dans leurs lieux de travail et dans leurs sociétés », a-t-il ajouté.

En cette Journée mondiale des réfugiés, Filippo Grandi a appelé à surmonter l’indifférence ou la crainte et à adopter l’idée de l’inclusion, « pour accueillir des réfugiés au sein de nos propres communautés, et pour contrer les déclarations qui cherchent à exclure et à marginaliser les réfugiés et les déracinés ».

« Parce que, lorsque nous sommes solidaires #Aveclesréfugiés, nous nous engageons en faveur du respect et de la diversité pour tous », a-t-il conclu.

Le HCR a indiqué mardi qu’un nouveau drame s’est récemment produit en Méditerranée, avec au moins 129 migrants disparus après le naufrage de leur embarcation de fortune au large de la Libye.

Face à la succession de drames en Méditerranée, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés a réitéré son appel pour la mise en œuvre d’alternatives crédibles à ces traversées dangereuses pour les personnes ayant besoin d’une protection internationale, y compris des voies accessibles et sûres pour rejoindre l’Europe, comme le regroupement familial, la réinstallation et le parrainage privé.

(Extrait sonore : António Guterres, Secrétaire général de l’ONU)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
22/11/2017
Loading the player ...