Iraq: Plus de 5 millions d’enfants ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence selon l’UNICEF

Écouter /

© UNICEF/UN041586/Anmar

Trois ans après l’intensification de la violence en Iraq, les enfants sont piégés dans un cycle sans fin de violence et une pauvreté croissante, selon un nouveau rapport de l'UNICEF sur l'impact du conflit sur les enfants en Iraq. Les enfants continuent d’être les témoins d’horreurs et de violence inimaginables. La situation est vraiment préoccupante.

Selon Tamara Kummer, porte-parole de l'UNICEF ''Plus de 5 millions d'enfants en iraq ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence et depuis 2014 1075 enfants ont été tués dans les violences et ce chiffre se réfère seulement aux enfants dont on a confirmé la mort . Et a Mossoul c'est une partie de la ville qui vit un véritable siège. Les enfants et les familles sont vraiment bloqués depuis des mois voire des années sans accès humanitaire . les enfants n'ont pas accès aux soins de santé de base, n'ont pas accès à la nourriture en quantité suffisante et de manière beaucoup plus préoccupante les enfants sont victimes d'attaques, c'est à dire des enfants qui meurent ou qui sont blessés dans des attaques militaires et qui sont pris entre deux feux ou qui sont délibérément visés quand ils fuient les violences avec leur famille.”

Pendant près de quatre décennies, l’Iraq a été confronté à la violence, à la guerre, aux sanctions et à l’instabilité. Mais au cours des trois dernières années seulement, le conflit a déplacé 3 millions de personnes – la moitié d’entre eux des enfants.

De nombreuses régions du pays se sont transformées en zones de guerre avec des infrastructures civiles gravement endommagées ou détruites. La moitié de toutes les écoles en Iraq ont maintenant besoin de réparations.

Au fur et à mesure que les possibilités de vie des enfants diminuent, l’UNICEF continue de répondre aux besoins croissants des enfants et de leurs familles.

l’UNICEF lancent un appel à différents niveaux.

Toute d'abord elle demande à une fin immédiate du conflit et que toutes les parties belligérantes doivent aux enfants iraquiens de mettre fin à la violence; ensuite que tous les enfants touchés par la crise, où qu’ils se trouvent, aient accès à une aide humanitaire sans entraves et soutenue et à des services de base. L'UNICEF demande aussi à la fin de toutes les violations graves contre les enfants, y compris le meurtre, la mutilation et le recrutement, et la fin des attaques contre les infrastructures civiles. Elle appelle à ce que toutes les familles qui souhaitent fuir ou rentrer chez elles puissent le faire en toute sécurité. Et que des accès à la protection juridique et aux services soient donnés aux s enfants détenus et traités conformément aux normes internationales de détention des mineurs,

L'UNICEF demande pour des investissements supplémentaires pour améliorer la qualité des services d’éducation, de soins de santé et de protection pour tous les enfants, mais aussi à des contributions soutenues pour la réponse humanitaire: l’UNICEF dispose d’un déficit de financement de 100 millions de dollars américains pour les opérations d’urgence qui sauvent des vies en Iraq

(Interview : Tamara Kummer, porte-parole de l'UNICEF; propos recueillis par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...