Iraq: intoxication alimentaire dans un camp de déplacés, au moins un enfant mort

Écouter /

Des déplacés recevant une tente à Hasansham U2. C'est dans ce camps qu'a eu lieu cette intoxication mortelle (photo : HCR/Caroline Gluck)

Au moins, un enfant est mort et des centaines d'autres personnes ont dû recevoir des soins à la suite d'une importante intoxication alimentaire dans un camp de déplacés à l'Est de Mossoul. Lors d'un point de presse ce mardi à Genève, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont indiqué que les autorités iraquiennes ont ouvert une enquête pour établir l'origine exacte de l'intoxication.

 

A ce stade de l'enquête, les responsables de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés et de l'Organisation internationale pour les migrations préfèrent « attendre les résultats des investigations de la police iraquienne pour mieux comprendre les événements » avant de tirer les leçons de ce tragique incident. Lors d'un point de presse ce mardi à Genève, un porte-parole du HCR a tout de même confirmé la mort d'au moins un enfant. Selon Andrej Mahecic, « il s'agit d'une intoxication alimentaire massive et au moins, un enfant est mort » dans ce camp (Hasansham U2). Un camp situé à 60 km à l'est de Mossoul en direction d'Erbil et qui héberge près de 6.300 personnes.  Selon le HCR, plus de 200 personnes sur les quelque 800 intoxiquées ont dû être hospitalisées.

De son côté, le porte-parole de l'OIM a précisé que ces « réfugiés ont été intoxiqués après avoir ingéré le repas quotidien de rupture du jeûne du Ramadan (l'iftar) ». Selon Joel Millman, ce repas avait été apporté par un restaurant local à la demande d'une organisation non gouvernementale. Sur place, l'urgence est désormais de fournir des soins urgents aux personnes intoxiquées.

(Mise en perspective : Alpha Diallo, Nations Unies/Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...