FAO/Croissance Bleue : Exploiter le potentiel des mers et des océans

Écouter /

Photo: FAO

La Conférence des Nations Unies sur les océans vient de se terminer au Siège des Nations Unies à New York. Le thème était d'établir des partenariats pour la réalisation de l'ODD 14: Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable.

La FAO joue un rôle clé sur l'utilisation durable des ressources marines et soutient également les pays dans le développement et la mise en œuvre de l'agenda Croissance bleue visant à éliminer les pratiques de pêches nocives et la surpêche et à favoriser des approches pour promouvoir la croissance, améliorer la conservation, mettre un terme à la pêche illicite, non déclarée et non règlementée et en bâtir une durable.

Le concept d’«économie bleue», qui découle de la Conférence Rio + 20 de 2012, met l’accent sur la conservation et sur la gestion durable, en partant du principe que des écosystèmes océaniques sains sont plus productifs et qu’ils sont indispensables à des économies durables axées sur les océans.

Afin d’opérer cette réorientation, la FAO a lancé l’Initiative en faveur de la croissance bleue, qui lui permet d’aider les pays à élaborer et à mettre en œuvre des programmes dans ce domaine.

Cette initiative vise à restaurer le potentiel des océans et des zones humides grâce à l'introduction d'approches responsables et durables qui réconcilient la croissance économique et la sécurité économique avec la conservation des ressources aquatiques.De nombreux pays ont adopté un plan d'action en faveur de la croissance bleue tels que l'Indonésie, le Sénégal, la Côte d'ivoire et le Cap-vert

Elle vise ainsi à créer un environnement permettant aux personnes employées dans les secteurs de la pêche et de l'aquaculture d'agir non seulement en tant qu'utilisateurs de ressources, mais également en tant que gestionnaire de ces ressources. La pêche et l'aquaculture apportent une contribution significative à la sécurité alimentaire et aux moyens d'existence de millions d'individus.

(Interview : Jacqueline Alder, Directrice du Programme FISHCODE de la FAO; propos recueillis par Florence Westergard)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...