En Ouganda, le chef de l'ONU rencontre des réfugiés et remercie les communautés d'accueil pour leur générosité

Écouter /

Le Secrétaire général António Guterres au camp d'Imvepi, en Ouganda. Photo ONU/Mark Garten

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a visité jeudi le camp d’Imvepi dans le nord de l’Ouganda, où il a rencontré des réfugiés sud-soudanais et des représentants des autorités locales, l’occasion pour lui de remercier les communautés d’accueil pour leur générosité.

« Ce que nous avons tous vu, c’est la démonstration de la générosité extraordinaire de la population et du gouvernement de l’Ouganda, qui ont reçu près de 1 million de réfugiés sud-soudanais comme des frères et des sœurs et qui ont partagé avec eux leurs terres et tout ce qu’ils ont », a déclaré M. Guterres lors d’un point de presse.

« Dans un monde où tant de personnes ferment leurs portes de manière égoïste, ferment leurs frontières, ne laissent pas les réfugiés venir, cet exemple mérite l’éloge et l’admiration de toute la communauté internationale », a-t-il ajouté.

Le chef de l’ONU a encouragé la communauté internationale à faire preuve de générosité.

Confronté à une crise de réfugiés croissante, l’Ouganda accueille jeudi et vendredi dans sa capitale Kampala un ‘Sommet de la solidarité’ avec le soutien des Nations Unies, pour mobiliser l’aide internationale aux réfugiés et aux communautés d’accueil sous formes de dons, d’investissements et de programmes innovants.

Ce sommet intervient alors que l’ONU estime qu’en un an, en grande partie en raison de l’afflux de personnes fuyant la violence et l’instabilité au Soudan du Sud, la population de réfugiés en Ouganda a plus que doublé, passant de 500.000 à plus de 1,25 million.

Une trentaine de chefs d’Etats et de bailleurs de fonds internationaux sont attendus à ce sommet, co-présidé par le Président ougandais Yoweri Museveni et le Secrétaire général de l’ONU et qui espère récolter 2 milliards de dollars pour répondre aux besoins humanitaires des réfugiés et des communautés d’accueil pour les quatre prochaines années.

« Demain, la communauté internationale aura l’opportunité d’exprimer sa solidarité aux réfugiés et au peuple et au gouvernement de l’Ouganda, en réponse à notre appel à un soutien financier massif, à la fois pour l’aide humanitaire pour les réfugiés mais aussi pour les investissements nécessaires dans le système éducatif, le système de santé, les infrastructures, et l’environnement, afin de pouvoir faire face à cet énorme défi », a dit M. Guterres.

Plus tôt dans la journée jeudi, le chef de l’ONU a rencontré le Président Museveni. Il a remercié l’Ouganda pour son assistance aux réfugiés du Soudan du Sud et a promis que le système des Nations Unies ferait tout son possible pour soutenir les efforts du gouvernement.

(Extrait sonore : Mise en perspective par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...