Crise syrienne: 9 millions d’enfants menacés par le manque de financement

Écouter /

 

Un garçon transporte de l’eau dans une camp de fortune à 50km au nord de Raqqa en Syrie.(Photo:UNICEF/Souleiman)

Les programmes soutenus par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et destinés à plus de 9 millions d’enfants en Syrie et dans les pays voisins sont sur le point d’être interrompus en raison d’un déficit critique de financement de 220 millions dollars.

« Il s’agit du déficit de financement le plus grave rencontré par l’UNICEF depuis que nous avons commencé à répondre à la crise en Syrie, une des plus grandes opérations humanitaires dans l’histoire de l’agence », a déclaré Geert Cappelaere, Directeur régional de l’UNICEF pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient.

« Les besoins humanitaires continuent de croître de jour en jour en Syrie et dans les pays voisins, alors que la pression sur les communautés d’accueil généreuses met sérieusement en péril leur capacité à joindre les deux bouts », a-t-il ajouté.

Dans sa septième année et sans fin en vue, la guerre en Syrie est devenue la plus grande crise humanitaire et de déplacement dans le monde depuis la Seconde Guerre mondiale.

En Syrie, près de 6 millions d’enfants ont besoin d’une assistance et plus de 2,5 millions vivent en tant que réfugiés au-delà des frontières de la Syrie. Les pays voisins, soutenant déjà un grand nombre de personnes vulnérables, ont reçu 80% des réfugiés de Syrie.

Sans l’injection de nouveaux fonds, certaines activités critiques soutenues par l’UNICEF risquent d’être interrompues, avec des conséquences graves pour les enfants syriens et les communautés d’accueil.

« Les ressources financières sont épuisées, les familles à l’intérieur de la Syrie et dans les pays voisins dépendent de plus en plus de l’aide internationale. Le manque de fonds les obligera à des mesures extrêmes et dangereuses pour leurs enfants, comme le travail des enfants, le recrutement des enfants dans les forces combattantes et le mariage précoce », a déclaré M. Cappelaere.

L’UNICEF a besoin de 1,4 milliard dollars pour ses opérations d’urgence en 2017 à l’intérieur de la Syrie, ainsi qu’au Liban, en Jordanie, en Turquie, en Iraq et en Egypte. A ce jour, l’UNICEF a reçu moins de 25% de ses besoins de financement.

 

 

(Extrait sonore: Geneviève Boutin, coordonatrice des urgences pour UNICEF en Syrie)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...