Cri d’alarme pour la République centrafricaine

Écouter /
Un jeune garçons centrafricain de Bria. (Photo: ONU/C.Silveiro)

Cette semaine dans Escale, Najat Rochdi, la Coordinatrice humanitaire de l'ONU pour la République centrafricaine appelle à renouveler l'appui au relèvement de la RCA avant que le pays ne sombre à nouveau dans le conflit.

Cette nation centrafricaine connait une recrudescence des violences depuis le début de l’année. Selon les humanitaires, elle se dirige droit vers une nouvelle crise humanitaire, sous fond de manque de financement pour les opérations d’assistance.

Rien qu'au mois de mai, plus 100.000 personnes ont été déplacées et 19.000 se sont réfugiées en RDC voisine, suite aux affrontements. Une personne sur deux dans le pays a besoin d’assistance humanitaire, et 39.000 enfants en dessous de l’âge de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë sévère. Plus de 500.000 Centrafricains se retrouvent aujourd’hui déplacés dans le pays, soit une personne sur quatre, un chiffre qui n’avait pas été atteint depuis 2014.

Dans ce contexte, l’appel humanitaire pour la RCA n’est financé qu’à 25 pour cent et les humanitaires ont du rééquilibrer

Une jeune fille de Bria, en République centrafricaine.(Photo: ONU/C.Silveiro)

les projets pour subvenir aux besoins les plus urgents, en coupant d’autres programmes de relèvement.

Najat Rochdi avertit que c'est la paix dans le pays qui est en jeu.

Elle exhorte les pays donateurs à tenir leurs engagements et donner les fonds promis en faveur du pays, afin que les humanitaires, le secteur du développement et de celui de la sécurité puissent aider les Centrafricains à retrouver une vie digne et à se relever.

 

 

Interview:  Najat Rochdi,oordinatrice humanitaire de l'ONU pour la République centrafricaine
Interview, production et présentation: Cristina Silveiro
Prise de son: Carlos Macias

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...