Conférences des océans : le Gabon lance le plus grand réseau d’aires marines protégées d'Afrique

Écouter /

Ali Bongo, Président de la République du Gabon, lors de l’ouverture de la Conférence sur les océans au siège de l’ONU à New York le 5 juin 2017. Photo : ONU/Kim Haughton.

Parmi les premiers orateurs à la conférence le Président Ali Bongo de la République du Gabon a pris la parole, annonçant une série de mesures et d'initiatives créées par le pays pour la gestion durable des ses ressources marines, dont la création du plus grand réseau d’aires marines protégées di continent africain.

Composées de  9 nouveaux parcs marins et 11 réserves aquatiques, cette initiative étend les eaux protégées du Gabon à  53.000 km2, soit un peu plus de 26% de son territoire marin et de  la zone économique exclusive (ZEE).

La plus grande zone protégée du réseau (27.000 km2), « La Réserve Aquatique du Grand Sud du Gabon », étend la protection du parc national de Mayumba de son point existant à la limite de la zone économique exclusive du Gabon, située à la mile nautique 200, créant ainsi un bande de protection continue  des habitats et la vie marine qui part de la plage à des profondeurs abyssales de quatre kilomètres.

Aussi de petits parcs marins sont situés à des endroits clés le long de la côte et des embouchures des fleuves, afin de protéger les zones particulièrement sensibles ou des ressources productives.

Le moment de déclic pour la création de ce réseau d’aires protégées marines  est venu quand le président Bongo Ondimba a visité le navire de recherche marine « Plan B »,  à la fin d’une expédition de 1 mois dans les eaux gabonaises en 2012.

Réalisant que les ecosystemes marins du Gabon regorgent d’autant de ressources que ses foret,  le Président a demandé à Mike Fay, l'un des directeurs de l'expédition du Plan B et à son directeurs des parcs nationaux de concevoir un stratégie pour protéger et restaurer riches écosystèmes marins du Gabon et ses stocks de poissons,  et d’élaborer un plan pour la gestion durable des pêches tout au long territoire océan du Gabon .

Désormais une composante essentielle du plan de developpement du pays connu sous le nom “Gabon Bleu”,  ce programme vise à mieux identifier la richesse de la biodiversité marine et son potentiel économique.

(Extrait sonore :  Ali Bongo Ondimba, Président de la République du Gabon)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...