Syrie : fin du 6e round des pourparlers à Genève et les parties rivales d'accord pour un comité d'experts sur la Constitution

Écouter /

L'Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Staffan de Mistura. Photo ONU/Violaine Martin

Les pourparlers de paix sur la Syrie menés par l'ONU à Genève se sont achevés ce vendredi. L'un des résultats de cette sixième série reste la création de groupes d'experts pour aborder « des questions juridiques et constitutionnelles.

« Nous avons eu une discussion intense et qui permet d'approfondir le processus ». A la fin de cette sixième série des discussions intersyriennes, l'Envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie s'est réjoui des progrès sensibles notés lors de ce nouveau round qui avait débuté mardi dernier.

Lors d'une conférence de presse ce vendredi soir à Genève, Staffan de Mistura est revenu sur ce premier résultat concret des pourparlers de paix de cette semaine sur les bords du Lac Léman. En effet, des représentants du gouvernement et de l'opposition ont accepté hier jeudi et ce vendredi de former un comité d'experts pour discuter des « questions juridiques et constitutionnelles » en lien avec les pourparlers intrasyriens.

Ce document soumis par le diplomate italo-suédois propose la formation d'une équipe « consultative » chargée d'élaborer « un projet constitutionnel ».

« Mais nous ne prévoyons pas de rédiger une nouvelle constitution pour la Syrie. C'est une tâche qui incombe aux Syriens », a tout de même précisé le Médiateur onusien.

La future Constitution est l'un des quatre sujets mis à l'ordre du jour des pourparlers par le médiateur, avec la lutte contre le terrorisme, la gouvernance ou transition politique et enfin l'organisation d'élections.

Par ailleurs, Staffan de Mistura a indiqué qu'il s'est entretenu hier jeudi nuit avec le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. Objectif de cette rencontre à Mont-Pèlerin en Suisse, faire le point sur ces discussions intersyriennes avant de briefer en début de semaine prochaine le Conseil de sécurité de l'ONU. A l'issue de ces différentes consultations, il espère déterminer la date du prochain round, probablement au mois de juin.

(Mise en perspective : Alpha Diallo, Nations Unies/Genève)

 

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...