RCA : « les auteurs de l'attaque contre les Casques bleus seront traqués par la justice centrafricaine »

Écouter /

Le Premier Ministre centrafricain, Simplice Mathieu Sarandji (gauche) et le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies,, Peter Tomson (droite), passent en revue un détachement de la MINUSCA, à Bangui (Crédit photo : laude Adrien De Mun/MINUSCA)

Simplice Mathieu Sarandji, le Premier Ministre de la République centrafricaine (RCA), a promis mercredi que « les auteurs de l'attaque contre les Casques bleus seront traqués par la justice centrafricaine »

En compagnie du Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Peter Thomson, et du Représentant spécial des Nations Unies, et chef de la MINUSCA, Parfait Onanga Anyanga, le Premier Ministre centrafricain s'est rendu dans la journée à l'hôpital des Nations Unies, au chevet des Casques bleus blessés lundi soir dans le village de Yogofongo, à environ 500 kilomètres, à l'est, de la capitale Bangui.

Au micro de Guira FM, la Radio de la MINUSCA, la Mission des Nations Unies, Simplice Mathieu Sarandji a indiqué que le Président Touadera condamne avec véhémence l'attaque menée lundi soir. Il a précisé que, contrairement au passé, le pays s'est doté d'un système judiciaire opérationnel. Aussi, le Ministre de la justice, fera tout ce qui est nécessaire «pour que les auteurs de ce crime odieux soient traqués, soient appréhendés et qu'ils répondent de leurs actes, que nous condamnons déjà, devant la justice centrafricaine, a fait valoir le chef du gouvernement.

Le Premier Ministre a indiqué que le chef de l'État centrafricain, l'a chargé de venir, en son nom, au nom du gouvernement et du peuple centrafricain, témoigner la solidarité à la MINUSCA, aux Nations Unies et leur compassion.

« Nous ne pouvons pas accepter que ces jeunes qui sont venus pour nous aider, ça soit nous qui les assassinons. Cela n'honore pas la République centrafricaine », a déclaré le chef du Gouvernement.

Simplice Mathieu Sarandji a indiqué que le Président Touadera condamne avec véhémence une telle attaque. Il a précisé que, contrairement au passé, le pays s'est doté d'un système judiciaire opérationnel. Aussi, le Ministre de la justice, fera tout ce qui est nécessaire «pour que les auteurs de ce crime odieux soient traqués, soient appréhendés et qu'ils répondent de leurs actes, que nous condamnons déjà, devant la justice centrafricaine.

(Extrait sonore : Simplice Mathieu Sarandji, Premier Ministre de la République centrafricaine; propos recueillis par Boris Ngouagouni, Guira-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...