Les paysans de la Zambie risquent de devenir des « squatters » dans leurs propres terres avertit une experte de l'ONU

Écouter /

(Photo: FAO)

Les paysans de la Zambie risquent de devenir des « squatters » dans leurs propres terres suite à la volonté de transformer l’agriculture industrielle à grande échelle en moteur de l’économie zambienne, a averti vendredi la Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur le droit à l’alimentation, à l'issue de sa mission dans le pays,

Selon Hilal Elver, la situation est d'autant plus alarmante que les petits agriculteurs représentent 60% des Zambiens et, produisent 85% de la nourriture pour la population.

Le modèle foncier zambien a un double volet, avec une part des agriculteurs qui opèrent sur les terres de l’État et bénéficient de la protection complète de leurs droits de propriété. L'autre volet est un régime foncier coutumier qui regroupe environ 85% des terres, sous lequel les paysans sont essentiellement des utilisateurs de terres sans protection de leurs biens et droits fonciers.

Selon la Rapporteuse, avce l'expansion des regimes agricoles commerciaux a large echelle au cours des dix derneires annees, de nombreux paysans se retrouvent à travailler comme agriculteurs contractuels pour les grandes exploitations industrielles commerciales dans des conditions défavorables ou sont obligés de vendre leurs produits à des prix sous-évalués à des multinationales de type monopoliste qui achètent des produits agricoles pour l’exportation.

La Rapporteuse spéciale prône la mise en place de politiques adaptées pour éviter notamment qu'à terme le pays dépende des importations agricole.

Celles-ci comprennent la mise ne place de règlementations et des règles de protection sociales très fortes.

Aussi Hilal Elver souligne que l'agriculture industrielle n'est pas le seul modelé.

« Ils peuvent faire de l’agro-écologie une façon beaucoup plus responsable de produire la nourriture » a expliqué l'experte « Bien sûr, ce ne sont pas les moyens les plus lucratifs, mais ce sont les moyens durables pour l’avenir ».

 

(Extrait sonore : Hilal Elver, Rapporteuse spéciale pour le droit à l'alimentation; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

Classé sous L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...