Le chef de l'ONU condamne un nouveau tir de missile par la Corée du Nord

Écouter /

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, devant le Conseil de sécurité. (archives) Photo ONU/Evan Schneider

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné lundi un nouveau tir de missile balistique par la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

« Cette action viole les résolutions du Conseil de sécurité et constitue une menace pour la paix et la sécurité dans la région », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général demande à la RPDC d’assurer le plein respect de ses obligations internationales et de revenir sur la voie de la dénucléarisation », a-t-il ajouté.

Le 28 avril, intervenant devant le Conseil de sécurité, António Guterres avait exprimé sa vive inquiétude concernant le risque d’escalade militaire en Asie du Nord-Est après une série de tirs de missiles balistiques et d’essais nucléaires par la Corée du Nord. « La poursuite par la RPDC de ses programmes d’armes nucléaires et de missiles balistiques, défiant les demandes répétées du Conseil de sécurité de cesser de telles activités, menace clairement la sécurité régionale et internationale », avait-il dit.

Selon la presse, le nouveau tir de missile a eu lieu dimanche 14 mai. L’agence de presse nord-coréenne a déclaré que ce tir a permis de lancer un nouveau modèle de missile stratégique de moyenne à longue distance.

Le Japon et les Etats-Unis ont demandé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU qui pourrait avoir lieu mardi.

(Mise en perspective : Jérôme Bernard)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...