Iraq : près de 600 000 personnes ont fui l'ouest de Mossoul depuis la mi-février selon OCHA

Écouter /

A Mossoul, en Iraq, des civils ages fuient les combats (Crédit photo: IRIN/Tom Westcott)

Dans un nouveau rapport publié mardi sur la situation humanitaire à Mossoul en Iraq, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que près de 600 000 personnes ont fui l’ouest de la ville depuis le début des opérations militaires le 19 février, dont près de 50 000 personnes au cours de la dernière semaine.

Alors que les opérations militaires ont commencé à se concentrer sur la vieille ville et les quartiers voisins, vendredi et samedi, le gouvernement a demandé aux civils encore présents dans les zones contrôlées par Daech d'en sortir. Beaucoup d’entre eux l'ont fait et passent par ce que le gouvernement appelle des «passages sûrs», a indiqué un porte-parole d’OCHA, Jens Laerke, lors d’un point de presse mardi à Genève.

« Nous pensons qu’il reste encore environ 180 000 personnes dans la vieille ville de l’ouest de Mossoul et immédiatement au nord de la vieille ville », a-t-il cependant precisé.

Il y a maintenant neuf zones de rassemblements et sites de contrôles le long de ces passages sûrs où les humanitaires assistent ceux qui ont fui, a égamelent indiqué Jens Laerke.

Depuis le 19 février, environ 2757 personnes ont été traitées aux points de stabilisation des traumatismes près des lignes de front de l’ouest de Mossoul.

(Extrait sonore : Jens Laerke, porte-parole adjoint du Bureau de la coordination des affaires humanitaires à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...